René Balme l’a annoncé hier sur son blog : il sera candidat aux prochaines élections municipales à Grigny (69) sous l’étiquette du Front de Gauche (qu’il n’a jamais cessé d’arborer en page d’accueil de son site) et avec le soutien des sections locales du Parti de Gauche et du Parti communiste :

« Je me porte candidat à ma propre succession pour le prochain mandat 2014-2020, à la demande de mes camarades du Front de Gauche et de nombreux habitants de la commune représentant un large éventail politique. Sur les 29 élus du Conseil municipal, ils sont 17, du Front de gauche et des Personnalités de gauche, à me demander de conduire la liste en 2014. A ce jour, localement, le Parti communiste français et le Parti de gauche soutiennent également ma candidature et travaillent, avec moi, à la constitution de cette liste. »

Fondateur et animateur du site conspirationniste Oulala.net (fermé fin juin 2012 puis rouvert début octobre sous le nom de “Oulala.info”), René Balme a reçu l’investiture du Front de Gauche aux élections législatives de 2012 dans la 11ème circonscription du Rhône. Maire de la petite commune de Grigny, il a démissionné du Parti de Gauche au début du mois de juillet dernier après avoir refusé de s’expliquer devant une commission interne du parti de Jean-Luc Mélenchon qui l’avait invité à participer à « une discussion ouverte et mutuellement argumentée » permettant « d’œuvrer à une clarification nécessaire, suite aux faits avancés et commentés dans l’article publié le 30 mai 2012 par le site Rue89 ».

Cet article, publié le 30 mai 2012, avait pointé le net penchant de René Balme pour les théories du complot ; son soutien à Dieudonné ou à Thierry Meyssan à une époque où l’affiliation de ces individus à l’extrême droite ne faisait plus de doute pour personne ; sa complaisance envers des auteurs ou des blogueurs issus de la mouvance rouge-brune et faisant, sous prétexte de libre pensée, l’apologie de thèses négationnistes ; son rôle, enfin, dans la diffusion sur internet d’écrits à caractère conspirationniste et parfois clairement antisémite.

Parti « atlantiste »

Suite à sa mise en cause dans la presse, René Balme avait reçu le soutien de plusieurs associations locales (le Collectif 69 de soutien au peuple palestinien, la section rhodanienne du PCF, la section lyonnaise de l’UJFP…), ainsi que de plusieurs personnalités comme Paul Ariès, directeur du journal Le Sarkophage, ou encore Maxime Vivas et Viktor Dedaj, les animateurs du site LeGrandSoir.info. Le site d’extrême droite Vox N-R avait salué le « courage » de René Balme, de même que le site conspirationniste ReOpen911, le Réseau Voltaire, le site de Paul-Eric Blanrue ou encore celui de Silvia Cattori.

Visiblement contrarié de ne pas avoir obtenu un soutien inconditionnel de la part de la direction du Parti de Gauche, Balme a expliqué dans une interview au site ReOpen911 diffusée le 5 septembre 2012 que le Parti de Gauche était un « parti atlantiste », après l’avoir accusé quelques mois plus tôt d’avoir « courbé l’échine face aux promoteurs de la pensée unique ». Le maire de Grigny semble convaincu que les reproches qui lui ont été adressés sur la base des archives d’Oulala.net (qui ne sont désormais accessibles que moyennant « une petite obole ») s’inscrivent en réalité dans une « campagne de dénigrement (…) orchestrée (…) par certains sites internet largement soutenus par le monde de la finance ». En juin 2012, dans son dernier discours de campagne, Balme estimait que cette « campagne » avait pour origine son soutien au franco-palestinien Salah Hamouri : « Le crime suprême, ça a été pour nous d’avoir fait de Salah Hamouri citoyen d’honneur de la ville de Grigny. C’est ça qu’ils veulent nous faire payer à travers la campagne médiatique qui est menée aujourd’hui par Rue89 (…) Ils veulent nous faire payer Salah Hamouri et tous ceux qui l’ont soutenu ».

Pour aller plus loin :
* René Balme sur Conspiracy Watch.

Mise à jour (08/03/2013) :
Le Parti communiste français et le comité de la XIème circonscription du Rhône du Parti de Gauche ont apporté officiellement leur soutien à la candidature de René Balme pour les prochaines élections municipales. Leurs communiqués sont téléchargeables ci-dessous :

Mise à jour (13/06/2013) :
René Balme est invité par le Front de Gauche le 26 juin 2013 à la Mairie d’Avignon pour une conférence-débat sur le thème de la démocratie participative, en présence notamment d’André Castelli, vice-président du Conseil général de Vaucluse (PCF). L’annonce de cette invitation a été relayée sur Facebook et sur le site City Local News. Le site de la section de Vauc
luse du Parti de Gauche reproduisait le 6 décembre dernier un texte de soutien à René Balme publié initialement sur le site conspirationniste LeGrandSoir.info.