Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme

Corinne Reverbel

Voir toutes les notices
Compte Twitter de Corinne Reverbel (capture d'écran).

Corinne Reverbel (1966 - ) est docteur en biochimie et microbiologie mais aussi comédienne, metteur en scène professionnelle, formatrice en marketing digital et chef de projet web experte en SEO. Elle est membre fondatrice du collectif Bon Sens, avec Alexandra Henrion-Caude, Xavier Azalbert, Silvano Trotta, Valérie Bugault ou encore Christian Perronne.

Son compte Twitter, suivi par plus de 26 000 personnes, diffuse des contenus covido-sceptiques à caractère complotiste. Très active avec près de 22 000 tweets depuis 2011, elle partage régulièrement des contenus de personnalités comme Robert F. Kennedy, Xavier Azalbert ou Martine Wonner.

Le 20 mai 2020, elle publie un article sur FranceSoir concernant l'hydroxychloroquine, affirmant que de nombreuses études ont prouvé son efficacité.

Le 26 mai 2020, elle est invitée sur Sud Radio par André Bercoff pour dénoncer les conflits d'intérêts entre de nombreux médecins et l'industrie pharmaceutique.

En décembre 2020, FranceSoir lui décerne un « Prix Spécial » pour son action en faveur de la recherche de la vérité.

Source : Twitter, 07/06/2021.

Le 7 juin 2021, elle partage une information publiée par Martine Wonner prétendant qu'il y aurait 13 868 décès liés à la vaccination contre le Covid en Europe, s'appuyant sur des données mal interprétées d'EudraVigilance. L’Agence Européenne des Médicaments, interrogée par l’AFP à ce sujet, indique que « les informations fournies dans le tableau publié sont incorrectes et résultent d’une mauvaise compréhension des données ». L’Agence explique en outre qu'elle recense tous les effets observés chez les patients, sans pour autant qu'il soit possible d'affirmer un lien de causalité avec la vaccination.

Le 4 juin 2021, suite à la publication des e-mails du conseiller à la Santé de la Maison-Blanche Anthony Fauci, elle affirme, à tort, que « l’AFP était au courant de la fabrication du virus depuis le 31 janvier 2020 ». En réalité, ce mail (page 3 123), envoyé par Issam Ahmed, correspondant de l’AFP à Washington, demande simplement au Dr Barney Graham, responsable du Vaccine Research Center (VRC) son avis concernant une étude scientifique préliminaire indienne qui mettait en évidence des similarités entre les génomes du Sars-CoV-2 et du VIH.

Source : Twitter, 04/06/2021.

 

(Dernière mise à jour le 15/08/2021)

Depuis quinze ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2022 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross