La journaliste hollandaise, la grippe A et le ''complot juif''
Le plus grand quotidien hollandais, De Telegraaf, a publié la semaine dernière une interview détonante de Désirée Röver. Cette journaliste de 61 ans, qui milite farouchement contre la vaccination, a déclaré que la pandémie de grippe porcine provoquée par le virus H1N1 est le résultat d’une conspiration internationale visant à réduire la population mondiale.

Selon Désirée Röver, les « comploteurs » auraient pour ancêtres les Khazars, un peuple caucasien converti au judaïsme il y a douze siècles dont descendraient… les Juifs ashkénazes. « [Ils] prient un autre dieu ; Lucifer, Satan ou quel que soit le nom que vous voulez lui donner. [Ils] s’appellent Rockefeller, Rothschild, Brzezinski et Kissinger » a déclaré la journaliste, visiblement ignorante que ni la famille Rockefeller ni l’ancien conseiller de Jimmy Carter, Zbigniew Brzezinski, ne sont d’origine juive.

Autre militant anti-vaccination, le français Christian Cotten, responsable du site Politique de vie et candidat aux dernières élections européennes sur la liste de Dieudonné, avait suggéré, à l’instar du mouvement islamiste palestinien Hamas, que les « sionistes » étaient derrière ce qu’il appelait « la fausse épidémie de grippe » actuelle.

L’accusation selon laquelle les Juifs propagent des maladies est un fantasme antisémite très ancien remontant au Moyen-Age. L’un des chapitres des Protocoles des Sages de Sion (un faux fabriqué par la police tsariste au début du XXème siècle) insiste ainsi sur la volonté des Juifs de répandre des épidémies sur le monde.

Source :
* Cnaan Liphshiz, “ Dutch journalist: Flu pandemics are Jewish conspiracy ” , Haaretz.com, 10 août 2009.

Voir aussi :
* La théorie du complot, plus rapide que la grippe porcine
* Le sida, la grippe aviaire, Henry Kissinger et la Torah
* Marina Bellot, « La grippe A suscite une pandémie de controverses », Rue89, 12 août 2009.