Dans Al Hayat, un écrivain palestinien dénonce la théorie du complot brandie par le régime syrien. Il met aussi en cause les médias et analystes dans le monde arabe qui s’en font l’écho.

Ce qui se passe en Syrie n’est pas un mouvement de protestation populaire. Il ne s’agit pas de citoyens qui demandent la liberté, la dignité et la fin des humiliations parce qu’ils sont convaincus que le temps est venu d’en finir avec la tyrannie. Non, ce n’est pas du tout cela. Ce qui se passe en Syrie est un complot ! Un complot qui vise le régime de Damas parce qu’il constitue un pôle de résistance et de refus qui se dresse devant les projets américano-sionistes dans la région. C’est la poursuite de l’agression par laquelle Israël avait tenté de détruire la résistance libanaise en 2006. […]

Lire la suite sur le site de Courrier international.

Voir aussi :