Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme

« On nous cache des morts » : aux racines des rumeurs sur l’ouragan Irma

Publié par Le Monde14 septembre 2017,

Par Adrien Sénécat et Anne-Sophie Faivre Le Cadre

[LU SUR LE WEB] Des millions d’internautes ont visionné des vidéos affirmant que le bilan humain de l’ouragan à Saint-Martin était largement sous-estimé par les médias. Une rumeur née d’un mélange de peur et de colère.

« Vous savez ce qu’il se passe à Saint-Martin ? C’est très très grave. » Le visage sombre, Rebecca Riviera raconte à ses amis Facebook ce qu’elle a lu et entendu sur la situation sur l’île, dévastée par l’ouragan Irma le 6 septembre. Avec ses mots et quelques extraits audio de témoignages d’habitants sur l’île, cette Provençale tire la sonnette d’alarme. Sa vidéo de près de vingt minutes, publiée samedi 9 septembre, a été visionnée plus de 4 millions de fois et partagée plus de 120 000 fois en quatre jours depuis son seul profil Facebook.

« Les médias nous mentent », lit-on dans le texte qui accompagne son coup de gueule. Et pour cause : loin du bilan provisoire des autorités françaises, qui faisait état mardi 12 septembre d’au moins une douzaine de morts à Saint-Martin et Saint-Barthélemy à cause de la catastrophe, un enregistrement relayé par Rebecca affirme que la catastrophe aurait fait « plus de mille morts ». [...]

Lire la suite sur le site du Monde.

Voir aussi le témoignage du journaliste Hugo Clément sur Facebook.

Depuis quinze ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
à propos de l'auteur
[show_profile_image]
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2022 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross