Alain Escada (crédits : TV Patriotes, 20 juin 2015).

Figure de la complosphère catholique d’extrême droite, Alain Escada (1970 -) est un militant belge proche de Bruno Gollnisch.

Président de l’association Belgique & Chrétienté, il fut le porte-parole de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X de Belgique et le secrétaire général du mouvement catholique traditionaliste Civitas avant d’en devenir le président en 2012. Il est à l’origine de la Coalition pour la vie et la famille, reconnu en 2017 parti politique européen.

En janvier 2019, à l’invitation de la section locale d’Égalité et Réconciliation, Alain Escada tient une conférence dans le Vaucluse (précédée d’une intervention de Marion Sigaut) dans laquelle il prétend démontrer « comment la PMA et la GPA ne sont que les étapes d’un processus dicté par les promoteurs  du nouvel ordre sexuel mondial qui est une part importante du plan du nouvel ordre mondial ».

 

IL A DIT :

« Serions-nous condamnés à n’avoir le choix : qu’entre le plan A de George Soros et le plan B de Jacques Attali incarné par la Fondation Le Mouvement, qu’entre les médias appartenant à la famille Rothschild, ceux appartenant à Bertelsman et ceux appartenant à Patrick Drahi, qu’entre Cyril Hanouna et Michel Drucker, qu’entre Bernard-Henri Lévy, Alain Finkielkraut et Eric Zemmour ? […] Ce n’est pas parce que nous refusons à juste titre l’immigration de grand remplacement et l’islamisation de notre pays que nous avons à livrer celui-ci à l’influence d’Israël. […] Si la France redevenait fidèle à son baptême, à sa mission, son influence salvatrice s’exporterait également, cette fois pour le bien du monde mais à l’inverse du plan du nouvel ordre mondial et de son messianisme judéo-maçonnique ».

Source : Medias-Presse.info, 17 octobre 2018.

 

Voir aussi :

Pierre Bergé et Le Monde accusés de complot « christianophobe »

 

(Dernière mise à jour le 05/03/2020)