L’armée américaine s’apprête-t-elle à imposer la loi martiale au Texas ? Des théoriciens du complot le craignent. Et le gouverneur du Lone Star State semble les prendre au sérieux, et a demandé à la garde de l’État de surveiller des exercices militaires qui suscitent la paranoïa chez certains de ses concitoyens. Décryptage en quatre mots d’une histoire rocambolesque.

Exercice

Le 24 mars dernier, le Commandement des opérations spéciales de l’armée américaine diffuse un communiqué annonçant la tenue, du 15 juillet au 15 septembre, d’un vaste exercice militaire appelé «Jade Helm 15». L’opération se déroulera dans sept États du Sud-Ouest américain et impliquera les unités des forces d’élite, dont les Green Berets et les Navy SEAL. Les terrains choisis pour l’exercice sont censés reproduire les endroits où les forces spéciales sont appelées à intervenir à l’étranger. «Cet exercice fait partie de l’entraînement routinier nécessaire pour maintenir une disponibilité très rapide des opérations spéciales», peut-on lire dans le communiqué.

Carte

Des théoriciens du complot sonnent l’alarme après avoir découvert sur l’internet une carte géographique reliée à l’exercice. Certains États, dont le Texas et l’Utah, y sont décrits comme étant «hostiles». Le portail Infowars d’Alex Jones fait partie des sites qui propagent l’idée selon laquelle l’exercice est une ruse qui permettra à Barack Obama d’imposer la loi martiale au Texas. La fermeture «pour rénovation» de magasins Wal-Mart de l’État alimente la paranoïa. Selon une théorie, ces magasins serviront de bases d’opération et de centres de détention pour des prisonniers politiques qui débarqueront de trains déjà équipés de chaînes et de fers. (…)

Lire la suite sur La Presse.ca.

Voir aussi :
* La folle rumeur de l’invasion du Texas (Le Monde, 10 mai 2015)
* Le Texas envahi par l’armée américaine… Décryptage d’une rumeur délirante (Les Echos, 12 mai 2015)

(MàJ : 12/05/2015)