La région du Darfour au Soudan a d´abord fait les gros titres en février 2003 avec les nouvelles de massacres, de viols, de mutilations et d´autres atrocités perpétrées par le gouvernement soudanais et les milices arabes armées, les Janjaweed, contre les civils au sud du pays. Peu de temps après, les médias arabes et iraniens rapportaient que ces événements étaient le résultat d’un complot. Cette campagne, menée par les journaux et chaînes télévisées arabes et iraniens les plus influents, a été reprise par des figures religieuses marquantes du Moyen-Orient, des chefs d’Etats, des académiciens et d’autres personnalités d´envergure.

Selon ces rapports de médias, le véritable enjeu au Darfour était, au choix : un plan secret visant à créer un Etat chrétien au Soudan, une tentative juive visant à annexer ce pays africain pour en faire une province d’Israël, une tentative américaine pour détourner l’attention de ses actions en Irak, un complot des Juifs, des Francs-maçons, des Nations unies et de l’Union africaine. Le Protocole des Sages de Sion était parfois cité comme preuve de l’existence d’un complot au Darfour.

Avec la propagation des théories de complot, un nouveau phénomène a vu le jour : la minimisation, et parfois même la négation des atrocités commises au Darfour. Parmi ces "négationnistes" se trouvent des dirigeants soudanais et iraniens ainsi que des médias gouvernementaux de pays arabes. On peut relever une ressemblance entre ce phénomène et celui des négationnistes de l’Holocauste. Il se trouve d´ailleurs que les partisans du négationnisme du Darfour sont aussi ceux qui s´interrogent sur la réalité de l’Holocauste.

Grands points du rapport de MEMRI : Les dirigeants soudanais et le "complot du Darfour" ; Al-Jazeera : l’Amérique est derrière les atrocités du Darfour ; un complot gouvernemental américain pour prendre le contrôle du pétrole au Soudan ; un complot électoral présidentiel américain (2004-2008) ; un complot sioniste américain pour détourner l’attention de l’Irak ; un complot sioniste chrétien ; le négationnisme du Darfour ; des intellectuels arabes critiquent les théories de complot et dénoncent le négationnisme.

Lire le rapport en anglais.

Voir aussi :
* L’affaire de L’Arche de Zoé cache un complot de l’Occident selon Omar el-Béchir
* Pour le chef des Frères musulmans au Soudan, « les Américains sont derrière toutes les tragédies du Darfour »
* The Darfur Conspiracy Revisited
* Pétrole soudanais : la presse gouvernementale égyptienne dénonce un « complot américain »