Comme après les attentats de Charlie Hebdo ou ceux du 13-Novembre, rapidement, ce sont plus que des rumeurs qui circulent sur Internet. Les théories du complot commencent doucement à fleurir, remettant en cause les faits.

Lorsqu’on regarde le camion, loué par Mohamed Lahouaiej Bouhlel pour perpétrer sa tuerie à Nice le soir du 14 juillet, au premier abord, rien d’étrange. Le véhicule est passablement abîmé à l’avant, comme le symbole de la violence de l’attentat. Il est également criblé d’impacts de balle. Mais pour certains, il y a quelque chose qui cloche…

Un problème avec les impacts de balles ?

Le site "Résistance républicaine", assez coté dans la fachosphère, fait la même remarque : "30 impacts de balles… PAS UN SEUL COTE CONDUCTEUR!!!". (…)

Lire la suite sur Metronews.fr.

Voir aussi :
* Attentat de Nice : une vidéo manipulée fait croire que le terroriste a été capturé vivant (Le Monde, 16 juillet 2016)