Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot

Recherche

Facebook
Twitter
Rss











Dernières notes



La Bibliothèque
Le style paranoïaque. Théories du complot et droite radicale en Amérique, de Richard Hofstadter
L'effroyable mensonge, de Guillaume Dasquié et Jean Guisnel
La Foire aux illuminés, de Pierre-André Taguieff
Mythes et mythologies politiques, de Raoul Girardet
Tous paranos ? Pourquoi nous aimons tant les complots... de Pierre-Henri Tavoillot & Laurent Bazin
Les Protocoles des Sages de Sion : Faux et usages d'un faux, de Pierre-André Taguieff
La Causalité diabolique, de Léon Poliakov
La synarchie. Le mythe du complot permanent, d'Olivier Dard
L'imaginaire du complot mondial, de Pierre-André Taguieff
Histoire d'un mythe. La "conspiration" juive et les protocoles des sages de Sion, de Norman Cohn









Documentaire de Renaud Fessaguet et Frédéric Decossas, 94 minutes (Tony Comiti Productions, France, 2012).


Dix ans de traque d’Oussama Ben Laden, jusqu'à la nuit du 1er mai 2011, au cours de laquelle le leader d'Al Qaïda a été assassiné par un commando américain dans sa villa du Pakistan. Un film pour en finir une bonne fois pour toutes avec les multiples théories du complot qui tournent autour de la figure de Ben Laden ? On aimerait le croire...









Présentation :
Dans la nuit du 1er mai 2011, quatre hélicoptères américains survolent le Pakistan. Direction : Abbottabad dans le nord du pays. A minuit et demie, heure locale, un commando de Navy Seals, unité d’élite américaine, investit une grosse villa aux lisières de la ville. L’opération dure une vingtaine de minutes. Oussama Ben Laden, l’homme le plus recherché de la planète est éliminé. Pour l’Amérique, c’est la fin de dix années d’humiliation.

Un an après le raid, ce film tente d’abord de répondre à une question : pourquoi les Etats-Unis ont-ils mis dix ans pour retrouver le chef d’Al-Qaïda ? Malgré les drones, les millions de dollars et la guerre en Afghanistan, comment ont-ils pu laisser s’échapper le cheikh Oussama ? Par des évocations et des reconstitutions originales tournées en décor naturel au Pakistan - un exploit à lui tout seul, quand on sait que Katherine Bigelow qui tourne un film de cinéma sur le même sujet a été obligée de filmer les scènes pakistanaises en…Inde -, il raconte l’histoire de la traque de l’homme du 11 septembre.

Une enquête menée au Pakistan, auprès de ceux qui refusent les vérités faciles et le double jeu des services secrets pakistanais. Une source importante raconte ainsi qu’Oussama Ben Laden avait été mis à l’écart des grandes décisions d’Al-Qaïda et qu’il est mort isolé, diminué et assez désoeuvré. Surtout, à travers une reconstitution de l’assaut et de l’assassinat d’Oussama Ben Laden, le documentaire cherche à comprendre ce qui s’est vraiment passé la nuit du 1er mai à Abbottabad.


Source : France 3, 30 avril 2012.

Voir aussi :
* Ben Laden et la rumeur de Dubaï
* Ben Laden : questions autour d'un ''scoop''
* Ben Laden, « créature » des Etats-Unis ?