Dans un article intitulé « 9/11: SUJET TABOU EN FRANCE! » et mis en ligne le 22 avril 2009 sur le site LaTéléLibre.fr du journaliste John Paul Lepers, on peut lire qu’« un spécialiste danois en nano-chimie, vient de publier un article scientifique démontrant la présence d’explosifs dans les décombres du World Trade Center » (1). Plus loin, l’auteur, Antoine Sanchez, nous explique que « dans notre pays, remettre en question la version officielle du 11 septembre n’est plus permis » (sic), que La Télé Libre ne « croit » rien, qu’elle ne fait que douter, et que, de toutes façons, beaucoup de gens ont des doutes sur les attentats du 11-Septembre (sur la pertinence de cet argument, voir : « Nous ne faisons que poser des questions »). Evoquant le film d’intox Loose Change, Antoine Sanchez écrit : « ce film ne demande qu’une chose : une nouvelle enquête pour que la vérité soit établie. Sans cette enquête, les "conspirationnistes" de tous poil pourront prospérer en propageant ce qu’ils présentent comme des certitudes. » Autant dire qu’il faut inviter Robert Faurisson et Mgr Williamson à débattre de la Shoah pour éviter que les négationnistes ne prospèrent !

Le spécialiste danois en question, celui qui est censé avoir trouvé des traces d’explosifs dans les décombres du WTC, s’appelle Niels H. Harrit. Son article est co-signé, entre autres, par Steven E. Jones, une personne qui a passé plusieurs années de sa vie à tenter de démontrer que Jésus-Christ aurait visité en personne l’Amérique il y a 2000 ans. Mais il y a plus embêtant pour Niels Harrit et ses compères : le caractère « scientifique » de leur article laisse gravement à désirer.

Ainsi, plusieurs membres du comité éditorial de la revue dans laquelle a paru l’article – dont sa rédactrice en chef, Marie-Paule Pileni – ont démissionné car ils étaient opposés à la publication d’un papier ne présentant aucune garantie scientifique : « Je ne peux pas accepter qu’un tel sujet soit publié dans mon journal, a déclaré Marie-Paule Pileni. Cet article n’a rien à voir avec de la chimie physique ou de la physique chimique, et je veux bien croire qu’il y a un point de vue politique derrière sa publication. Si quelqu’un m’avait demandé, j’aurais dit que cet article n’aurait jamais dû être publié dans ce journal ».

La revue en question, The Open Chemical Physics Journal, est très récente puisqu’elle n’a été créée qu’en 2007 et n’avait publié que quatre articles avant celui de Niels H. Harrit. De plus, l’éditeur de la revue, Bentham, est connu pour avoir du mal à trouver des articles, et pour faire payer ses publications. Récemment, des scientifiques ont testé le reviewing de l’éditeur Bentham sur une autre revue en open access : ils ont proposé pour cela un article totalement bidon et l’ont présenté comme provenant du Center for Research in Applied Phrenology (acronyme "CRAP" – que l’on peut traduire par "MERDE" en français)… Que s’est-il passé ? L’article a été accepté moyennant le versement de 800 $ ! Là aussi, l’éditeur en chef de la revue concernée a démissionné. Comme le note Jérôme Quirant (bastison.net), qui a suivi de près cette affaire, « cet épisode en dit plus qu’un long discours sur les méthodes et la crédibilité de cet éditeur ».

Antoine Sanchez évoque, dans le même article, la récente déclaration de John Farmer, ancien conseiller juridique de la Commission d’enquête sur le 11-Septembre qui, en prélude à la sortie de son livre aux Etats-Unis, a affirmé qu’« à un certain niveau du gouvernement, (…) il y a eu un accord pour ne pas dire la vérité sur ce qui est arrivé ». John Farmer a-t-il d’autres révélations à faire ou n’a-t-il, lui aussi, que des doutes ? Ce qui est certain, c’est qu’il a compris comment on vendait un livre.

Note :
(1) "Active Thermitic Material Discovered in Dust from the 9/11 World Trade Center Catastrophe", par Niels H. Harrit, Jeffrey Farrer, Steven E. Jones, Kevin R. Ryan, Frank M. Legge, Daniel Farnsworth, Gregg Roberts, James R. Gourley, Bradley R. Larsen, The Open Chemical Physics Journal, pp. 7-31 (25), Vol 2.

Sources :
* Jérôme Quirant, « La démarche scientifique appliquée à l’étude des poussières du WTC », bastison.net, 12 juin 2009.
* Peter Aldhous, " CRAP paper accepted by journal ", New Scientist, June 12, 2009.