Le rassemblement organisé ces quatre derniers jours au Bourget à l’instigation de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) était destiné à redorer l’image de cette fédération controversée. Peine perdue. En proposant, dans son espace librairies, des ouvrages négationnistes et conspirationnistes, l’UOIF – considérée comme la branche française des Frères musulmans – n’a pas dérogé à ses mauvaises habitudes.

C’est tout un échantillon de la littérature la plus ouvertement négationniste et conspirationniste qui s’est invitée sur les stands du salon du Bourget : le Nuremberg, de Maurice Bardèche ; Le Terrorisme Occidental, de Roger Garaudy (un livre attribuant les attentats du 11-Septembre à une mise en scène israélo-américaine et que son auteur considérait comme son “testament spirituel”) ; Comprendre l’Empire, d’Alain Soral ; des livres de Paul-Eric Blanrue, Israël Shamir, Anne Kling, Imran Hosein ou encore Webster Tarpley. C’est ce que révèle, parmi bien d’autres choses, le site Ikhwan.info.

Voir aussi :
* Omar Abedlkafy, invité à l’UOIF, pense que Juifs, maçons et Illuminati dirigent le monde (Ikhwan.info, 13 mai 2016)
* La théorie du complot en tête de gondole à la FNAC des Halles
* Retour sur un faux : le ”Manifeste judéo-nazi d’Ariel Sharon”