Il n’aura pas fallu beaucoup plus de trois heures au député belge d’extrême droite Laurent Louis, à l’initiative d’un raout antisémite interdit début mai, pour livrer son interprétation de la fusillade qui a fait au moins trois morts samedi 24 mai, au Musée juif de Bruxelles.

Sur son compte Facebook, le président de « Debout les Belges ! », proche de Dieudonné et Alain Soral, explique qu’il trouve «très suspect cet attentat contre la communauté juive à la veille des élections. Encore plus suspect qu’on ose citer mon nom dans cette affaire qui ne me concerne en rien. Si l’on voulait inciter les Belges à ne pas voter pour moi et DEBOUT LES BELGES, on ne pouvait pas mieux s’y prendre. Doit-on y voir un false flag visant à réduire le succès de DEBOUT LES BELGES aux élections de demain ? Je ne crois pas au hasard, ce crime est très certainement téléguidé».

Laurent Louis a conclu son communiqué en précisant que rien de permettait « d’écarter la piste de l’attentat sous faux drapeau visant à manipuler les résultats des élections de ce 25 mai ».

Voir aussi :
* Laurent Louis vu par l’Effet Papillon (Canal +)

Mise à jour :
Le journaliste et écrivain conspirationniste Pierre Jovanovic, un proche d’Alain Soral qui officie sur la radio Ici & Maintenant, a posté sur son compte Twitter les mots suivants : « cette fusillade à Bruxelles n’est pas intervenue par hasard la veille des élections ça sent la super manip la veille du vote! »