Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme

Raphaël Enthoven : « savoir se méfier de sa propre méfiance »

Publié par Raphaël Enthoven24 septembre 2015,

Pour Raphaël Enthoven, le scandale Volkswagen fait apparaître deux réactions totalement différentes : la suspicion et l'optimisme.

« Entre la paranoïa du suspicieux et la candeur de l'optimiste, c'est le candide qui l'emporte. Car le candide ne condamne que les coupables, alors que le paranoïaque se désintéresse des coupables qu'il voit comme les maillons d'un système pour soupçonner le monde entier. Le candide fonctionne au bénéfice du doute, alors que le paranoïaque, le suspicieux, fonctionne au détriment du doute. »

Source : Europe 1, 24 septembre 2015.

 

Voir aussi :

 »Histoires de la fumée sans feu » sur France Culture

L’émission « Philosophie » (Arte) s’intéresse à la théorie du complot

Depuis quinze ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
à propos de l'auteur
[show_profile_image]
Raphaël Enthoven
Raphaël Enthoven est professeur de philosophie tant qu'il peut, et sur tous les supports qu'on lui donne. Rédacteur de « La Morale de l Info » sur Europe 1 depuis août 2015, il est aussi l'auteur récent de "Little Brother" chez Gallimard, "Anagrammes pour lire dans les Pensées" (Actes Sud) et "Dictionnaire amoureux de Marcel Proust", avec Jean-Paul Enthoven (Plon-Grasset). Il a publié "Morales provisoires" (2018) et "Nouvelles morales provisoires" (2019) aux éditions de l'Observatoire.
TOUS LES ARTICLES DE Raphaël Enthoven
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2022 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross