Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Pierre Dortiguier (capture d'écran YouTube, 06/09/2014).

Pierre Dortiguier (1941-2022) était un professeur de philosophie dont la notoriété tardive est due à ses interventions pour le compte de l'association soralienne Égalité & Réconciliation.

Adepte du « récentisme », présenté par ses partisans comme un « nouveau mouvement d'historiens qui remettent en cause la version officielle depuis l'Empire Romain jusqu'à nos jours », Dortiguier a contribué à l’ouvrage collectif Le 11-Septembre n’a pas eu lieu (Le Retour aux sources, 2011) qui réunit la fine fleur de la mouvance complotiste (Alain Soral, Salim Laïbi, Hubert Marty-Vrayance, Johan Livernette, etc.).

Il a également préfacé le livre de Salim Laïbi, La Faillite du monde moderne (Fiat Lux, 2012) et a signé de nombreux textes sur Geopolintel, un site où l'on trouve également la signature de Jean-Michel Vernochet (sous son nom et sous le pseudonyme de Léon Camus).

Un de ses textes affirme que l'étudiante iranienne Neda Agha-Soltan (abattue d’une balle à Téhéran le 20 juin 2009 lors d’une manifestation faisant suite à la réélection, dans des circonstances controversées, de Mahmoud Ahmadinejad) a été assassinée par les Américains.

Il est intervenu à plusieurs reprises comme « expert » pour des médias officiels iraniens.

Quelques jours après son décès, le site Jeune nation rend hommage à cet « ancien professeur de philosophie [...], passionné d’histoire, au style digressif reconnaissable, témoignant de sa grande culture relevée d’anecdotes personnelles nourries de ses nombreuses rencontres avec des personnalités comme François Duprat, Léon Degrelle, Robert Faurisson ou Pedro Varela ».

 

IL A DIT :

« L’Antiquité, c’est pas qu’elle n’avait pas existé. Ce qu’on nous présentait comme l’Antiquité romaine était une projection d’événements ayant eu lieu plus récemment. C’est exactement ça, si je puis dire, le cœur du récentisme. Nous avons à faire […] à une projection d’événements réels mais que l’on remet dans un passé artificiel. […] Disons que le christianisme, l’islam et le judaïsme que nous connaissons comme tels auraient écrit, rédigé leurs livres modernes dans les périodes du XIII-XIV-XVèmes siècles […]. C’est le début d’un mouvement […]. Je pense que s’il y a un choc, le récentisme sera appelé à jouer un rôle. Parce que, un jour, […] beaucoup de certitudes historiques […] seront ébranlées. Il y aura une réaction ».

Source : "Le récentisme ou l'histoire revisitée avec Pierre Dortiguier - Meta Tour - Toulouse" (YouTube/Meta TV, 6 septembre 2014).

 

(Dernière mise à jour le 25/06/2023)

Cet article est en accès libre.
Pour qu’il le reste, Conspiracy Watch a besoin de vous.
Je suis d'accord, je fais un don
je continue ma lecture
Pierre Dortiguier (capture d'écran YouTube, 06/09/2014).

Pierre Dortiguier (1941-2022) était un professeur de philosophie dont la notoriété tardive est due à ses interventions pour le compte de l'association soralienne Égalité & Réconciliation.

Adepte du « récentisme », présenté par ses partisans comme un « nouveau mouvement d'historiens qui remettent en cause la version officielle depuis l'Empire Romain jusqu'à nos jours », Dortiguier a contribué à l’ouvrage collectif Le 11-Septembre n’a pas eu lieu (Le Retour aux sources, 2011) qui réunit la fine fleur de la mouvance complotiste (Alain Soral, Salim Laïbi, Hubert Marty-Vrayance, Johan Livernette, etc.).

Il a également préfacé le livre de Salim Laïbi, La Faillite du monde moderne (Fiat Lux, 2012) et a signé de nombreux textes sur Geopolintel, un site où l'on trouve également la signature de Jean-Michel Vernochet (sous son nom et sous le pseudonyme de Léon Camus).

Un de ses textes affirme que l'étudiante iranienne Neda Agha-Soltan (abattue d’une balle à Téhéran le 20 juin 2009 lors d’une manifestation faisant suite à la réélection, dans des circonstances controversées, de Mahmoud Ahmadinejad) a été assassinée par les Américains.

Il est intervenu à plusieurs reprises comme « expert » pour des médias officiels iraniens.

Quelques jours après son décès, le site Jeune nation rend hommage à cet « ancien professeur de philosophie [...], passionné d’histoire, au style digressif reconnaissable, témoignant de sa grande culture relevée d’anecdotes personnelles nourries de ses nombreuses rencontres avec des personnalités comme François Duprat, Léon Degrelle, Robert Faurisson ou Pedro Varela ».

 

IL A DIT :

« L’Antiquité, c’est pas qu’elle n’avait pas existé. Ce qu’on nous présentait comme l’Antiquité romaine était une projection d’événements ayant eu lieu plus récemment. C’est exactement ça, si je puis dire, le cœur du récentisme. Nous avons à faire […] à une projection d’événements réels mais que l’on remet dans un passé artificiel. […] Disons que le christianisme, l’islam et le judaïsme que nous connaissons comme tels auraient écrit, rédigé leurs livres modernes dans les périodes du XIII-XIV-XVèmes siècles […]. C’est le début d’un mouvement […]. Je pense que s’il y a un choc, le récentisme sera appelé à jouer un rôle. Parce que, un jour, […] beaucoup de certitudes historiques […] seront ébranlées. Il y aura une réaction ».

Source : "Le récentisme ou l'histoire revisitée avec Pierre Dortiguier - Meta Tour - Toulouse" (YouTube/Meta TV, 6 septembre 2014).

 

(Dernière mise à jour le 25/06/2023)

Inscrivez-vous à notre newsletter 

Depuis seize ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2024 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross