Un professeur contractuel d’un lycée de Chartres a été muté après avoir, au lendemain de l’attentat contre Charlie Hebdo, montré à ses élèves une vidéo accréditant des thèses complotistes en rapport avec les attentats du 11 septembre aux Etats-Unis, a-t-on appris aujourd’hui de source syndicale.

Cette mutation dans un autre établissement de l’académie d’Orléans-Tours fait suite au courrier d’un parent d’élève mécontent, a-t-on précisé de même source, confirmant une information de L’Écho Républicain.

Ses collègues ont participé hier à un mouvement de grève au lycée et demandé sa réintégration. (…)

Lire la suite sur Le Figaro.fr.