Un rabbin israélien accuse un « gouvernement planétaire malveillant » d’être derrière la pandémie de Covid-19 et estime que la vaccination menacerait de transformer les gens en homosexuels.

Le rabbin Daniel Assor (capture d’écran YouTube 22/12/2018).

Le quotidien israélien Israel Hayom rapporte qu’un rabbin a appelé ses fidèles à refuser la vaccination contre la Covid-19, au prétexte qu’elle menacerait de les transformer en homosexuels.

Suivi par des dizaines de milliers de personnes sur les réseaux sociaux, le rabbin Daniel Assor justifie ses craintes par le fait que les vaccins ARNm utilisés contre la Covid-19 seraient fondés sur des « supports embryonnaires » qui pourraient provoquer des « tendances contraires ».

« Nouvel ordre mondial »

Le journal rappelle que ce rabbin n’en est pas à son coup d’essai en matière de complotisme sur le coronavirus, estimant notamment que la pandémie a été provoquée par un « gouvernement planétaire malveillant », composé par exemple de franc-maçons, d’Illuminati ou de Bill Gates, pour « réduire la population » et « mettre en place un nouvel ordre mondial. »

Il a également accusé l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et les firmes Pfizer et Moderna, des « organisations criminelles » à ses yeux, d’avoir trompé les autorités religieuses juives avec des données falsifiées pour les encourager à soutenir la vaccination.

La communauté ultra-orthodoxe d’Israël a été particulièrement touchée par la Covid-19, principalement à cause de sa réticence à appliquer les mesures barrières. Les autorités religieuses les plus influentes du pays ont donc, à de nombreuses reprises, appelé leurs fidèles à s’y plier et à respecter à la lettre les consignes gouvernementales pour endiguer l’épidémie, dont le confinement et la vaccination.

 

Voir aussi :

Qu’est-ce que le « Nouvel Ordre Mondial » ?

J-D Lelièvre : « On entend des choses délirantes » autour des vaccins contre la Covid-19