Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme

Le top 10 des sites conspirationnistes les plus visités en 2022

Publié par La Rédaction16 mai 2023, ,

En partenariat avec SimilarWeb*, Conspiracy Watch a établi un classement des dix sites conspirationnistes francophones les plus consultés au cours de l’année 2022.

Infographie Conspiracy Watch.

Pour la troisième année de suite, Conspiracy Watch publie son « top 10 » des sites conspirationnistes francophones les plus influents.

On note d’emblée un net recul de la fréquentation des sites complotistes : si le total de la fréquentation des dix premiers représentait 17,5 millions de visites par mois en moyenne en 2021, ce chiffre tombe à 11,2 millions pour 2022, soit une chute d’environ 36%. Un phénomène qu’il faut très probablement lier à la fin de la crise sanitaire qui avait été l’occasion d’une mise en lumière sans précédent des thèses conspirationnistes et des « médias » qui les véhiculent.

La quasi-totalité des sites du classement de 2021 avaient connu une importante croissance de fréquentation entre 2020 et 2021, parfois spectaculaire (+308% pour Qactus, +63% pour FranceSoir...). En 2022, le phénomène s’est inversé, alors que la moitié des sites référencés a connu une chute de fréquentation, très importante dans la plupart des cas : Qactus perd ainsi 63% de sa fréquentation ; Wikistrike (qui a mis la clé sous la porte le mois dernier), 35% ; et Riposte laïque, 25%.

Seuls quatre sites sur dix voient leurs chiffres augmenter : Le Salon Beige (+33%), Réseau international (+2%), Le Média en 4-4-2 (+32%) et Le Courrier des Stratèges (+97%). On notera aussi l’entrée dans le classement 2022, directement en cinquième place, de CrowdBunker, plateforme « alternative » de vidéos en ligne qui, plus encore peut-être qu’Odysee, se veut une sorte de refuge pour les vidéos conspirationnistes susceptibles de passer sous les fourches caudines de la modération de sites comme YouTube.

Sur le haut du podium, le duo de tête reste inchangé, FranceSoir s’étant, à la faveur de la crise sanitaire, imposé comme l’un des acteurs phares de la complosphère francophone. Le site soralien Égalité & Réconciliation conserve sa deuxième place et voit l’écart se réduire avec le premier du classement. Mais les deux sites ont été confrontés à une chute significative de fréquentation par rapport à 2021 : - 47% pour le site de Xavier Azalbert et - 43% pour celui d’Alain Soral. Ces deux médias restent cependant très influents puisqu’ils représentent toujours à eux seuls plus de 5 millions de visites par mois en moyenne.

On notera la poussée du site de Guillaume de Thieulloy, Le Salon Beige, qui gagne cinq places, en se positionnant en troisième position, avec près d'1,2 million de visites mensuelles.

Derrière ce classement de dix sites, suivent sept sites qui dépassent les 300 000 visiteurs par mois, neuf qui dépassent les 200 000 et dix-sept les 100 000. Là encore, des chiffres en nette diminution par rapport à 2021. A titre de comparaison, Conspiracy Watch réalise, selon SimilarWeb, environ 83 000 visites par mois en moyenne.

Ajustements

Nous avons fait le choix de sortir de ce classement 2022 le site Boulevard Voltaire, qui occupait la quatrième place en 2021. En effet, si le site dirigé par Gabrielle Cluzel demeure fidèle à sa ligne conservatrice et à son tropisme d’extrême-droite (notamment à travers certains de ses invités), il n'a, sauf erreur de notre part, pas endossé en 2022 de théories du complot à proprement parler comme c'était par exemple le cas l'année précédente (le site avait repris à son compte dans un éditorial la thèse conspirationniste selon laquelle la dernière élection présidentielle américaine aurait été entachée de fraudes massives).

Comme pour les deux années précédentes, afin de préserver l’homogénéité de notre classement, nous en avons exclu les médias qui, bien qu’ayant pu relayer par le passé ou au cours de l'année écoulée des contenus à caractère conspirationniste, sont contrôlés et financés par des États tels que les sites russes Sputnik et RT France, qui ne sont de toute façon plus accessibles en Europe depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie en février 2022. De la même manière, les sites Santé Plus Mag (plus de 14 millions de visites par mois) et Esprit Spiritualité Métaphysique (822 000 visites mensuelles), centrés sur les questions de santé, de « bien-être » et de naturopathie, n’y figurent pas, même s’ils ont pu s’illustrer dans le passé en diffusant de fausses informations. Idem pour Fdesouche (3,4 millions de visites mensuelles) : ce portail d'extrême droite, qui se présente comme une « revue de presse » se contentant de relayer des informations issues de la presse généraliste, a également été exclu de ce classement.

 

En tant que plate-forme reconnue comme étant la plus fiable pour comprendre les comportements en ligne, des millions de personnes utilisent SimilarWeb quotidiennement pour renforcer leur connaissance du monde numérique. Nous permettons à tous, de l’individu curieux au chef d’entreprise, de prendre de meilleures décisions en comprenant les dynamiques de leur écosystème digital (SimilarWeb).

 

Voir aussi :

Le top 10 des sites conspirationnistes les plus visités en 2021

Cet article est en accès libre.
Pour qu’il le reste, Conspiracy Watch a besoin de vous.
Je suis d'accord, je fais un don
je continue ma lecture
Infographie Conspiracy Watch.

Pour la troisième année de suite, Conspiracy Watch publie son « top 10 » des sites conspirationnistes francophones les plus influents.

On note d’emblée un net recul de la fréquentation des sites complotistes : si le total de la fréquentation des dix premiers représentait 17,5 millions de visites par mois en moyenne en 2021, ce chiffre tombe à 11,2 millions pour 2022, soit une chute d’environ 36%. Un phénomène qu’il faut très probablement lier à la fin de la crise sanitaire qui avait été l’occasion d’une mise en lumière sans précédent des thèses conspirationnistes et des « médias » qui les véhiculent.

La quasi-totalité des sites du classement de 2021 avaient connu une importante croissance de fréquentation entre 2020 et 2021, parfois spectaculaire (+308% pour Qactus, +63% pour FranceSoir...). En 2022, le phénomène s’est inversé, alors que la moitié des sites référencés a connu une chute de fréquentation, très importante dans la plupart des cas : Qactus perd ainsi 63% de sa fréquentation ; Wikistrike (qui a mis la clé sous la porte le mois dernier), 35% ; et Riposte laïque, 25%.

Seuls quatre sites sur dix voient leurs chiffres augmenter : Le Salon Beige (+33%), Réseau international (+2%), Le Média en 4-4-2 (+32%) et Le Courrier des Stratèges (+97%). On notera aussi l’entrée dans le classement 2022, directement en cinquième place, de CrowdBunker, plateforme « alternative » de vidéos en ligne qui, plus encore peut-être qu’Odysee, se veut une sorte de refuge pour les vidéos conspirationnistes susceptibles de passer sous les fourches caudines de la modération de sites comme YouTube.

Sur le haut du podium, le duo de tête reste inchangé, FranceSoir s’étant, à la faveur de la crise sanitaire, imposé comme l’un des acteurs phares de la complosphère francophone. Le site soralien Égalité & Réconciliation conserve sa deuxième place et voit l’écart se réduire avec le premier du classement. Mais les deux sites ont été confrontés à une chute significative de fréquentation par rapport à 2021 : - 47% pour le site de Xavier Azalbert et - 43% pour celui d’Alain Soral. Ces deux médias restent cependant très influents puisqu’ils représentent toujours à eux seuls plus de 5 millions de visites par mois en moyenne.

On notera la poussée du site de Guillaume de Thieulloy, Le Salon Beige, qui gagne cinq places, en se positionnant en troisième position, avec près d'1,2 million de visites mensuelles.

Derrière ce classement de dix sites, suivent sept sites qui dépassent les 300 000 visiteurs par mois, neuf qui dépassent les 200 000 et dix-sept les 100 000. Là encore, des chiffres en nette diminution par rapport à 2021. A titre de comparaison, Conspiracy Watch réalise, selon SimilarWeb, environ 83 000 visites par mois en moyenne.

Ajustements

Nous avons fait le choix de sortir de ce classement 2022 le site Boulevard Voltaire, qui occupait la quatrième place en 2021. En effet, si le site dirigé par Gabrielle Cluzel demeure fidèle à sa ligne conservatrice et à son tropisme d’extrême-droite (notamment à travers certains de ses invités), il n'a, sauf erreur de notre part, pas endossé en 2022 de théories du complot à proprement parler comme c'était par exemple le cas l'année précédente (le site avait repris à son compte dans un éditorial la thèse conspirationniste selon laquelle la dernière élection présidentielle américaine aurait été entachée de fraudes massives).

Comme pour les deux années précédentes, afin de préserver l’homogénéité de notre classement, nous en avons exclu les médias qui, bien qu’ayant pu relayer par le passé ou au cours de l'année écoulée des contenus à caractère conspirationniste, sont contrôlés et financés par des États tels que les sites russes Sputnik et RT France, qui ne sont de toute façon plus accessibles en Europe depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie en février 2022. De la même manière, les sites Santé Plus Mag (plus de 14 millions de visites par mois) et Esprit Spiritualité Métaphysique (822 000 visites mensuelles), centrés sur les questions de santé, de « bien-être » et de naturopathie, n’y figurent pas, même s’ils ont pu s’illustrer dans le passé en diffusant de fausses informations. Idem pour Fdesouche (3,4 millions de visites mensuelles) : ce portail d'extrême droite, qui se présente comme une « revue de presse » se contentant de relayer des informations issues de la presse généraliste, a également été exclu de ce classement.

 

En tant que plate-forme reconnue comme étant la plus fiable pour comprendre les comportements en ligne, des millions de personnes utilisent SimilarWeb quotidiennement pour renforcer leur connaissance du monde numérique. Nous permettons à tous, de l’individu curieux au chef d’entreprise, de prendre de meilleures décisions en comprenant les dynamiques de leur écosystème digital (SimilarWeb).

 

Voir aussi :

Le top 10 des sites conspirationnistes les plus visités en 2021

à propos de l'auteur
[show_profile_image]
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2024 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross