Capture d’écran YouTube/RT, 03/09/2013.

Les-Crises, Réseau international, Égalité & Réconciliation, AlterInfo.net, Stop Mensonges… : tous ces sites relaient ou ont relayé les propos de Gordon Duff.

Rédacteur en chef de Veterans Today, un site américain d’extrême droite qui héberge des contenus négationnistes et s’est spécialisé dans la diffusion de théories du complot « antisionistes », cet ancien combattant il a servi dans le corps des Marines pendant la guerre du Vietnam voit littéralement la main d’Israël et de ses services secrets derrière la plupart des grandes tragédies contemporaines. Ainsi, l’État hébreu aurait non seulement fomenté les attentats du 11-Septembre mais contrôlerait également selon lui la politique américaine. Quant à l’organisation terroriste Al Qaïda, elle n’aurait rien à voir avec les attentats du 11 septembre 2001 et Oussama Ben Laden serait en réalité un agent de la CIA dont le vrai nom serait « Tim Osman ».

Gordon Duff est également l’auteur d’un texte expliquant qu’Israël est l’instigateur de la tuerie de l’école Sandy Hook à Newtown, le 14 décembre 2012.

Intervenant régulièrement sur la chaîne russe Russia Today (RT) ou sur la chaîne iranienne Press TV pour y commenter la politique internationale, Duff s’est rendu en Syrie, à l’invitation du régime de Bachar el-Assad, les 30 novembre et 1er décembre 2014, avec une délégation composée de trois autres animateurs du site Veterans Today, pour intervenir lors d’une conférence consacrée au contre-terrorisme et à l’extrémisme religieux. Lors de son intervention, il a notamment déclaré :

« Je crois qu’il y a des zones d’incompréhension en particulier sur comment les États-Unis fonctionnent politiquement. C’est un problème, un problème énorme dans le Moyen-Orient et l’une des choses qui nous a conduit ici, c’est très difficile à comprendre, ce qui s’est passé vient du contrôle israélien sur la politique américaine et je vais, le plus succinctement possible, vous expliquer cela. […] C’est notre but ici, pendant que nous sommes ici, d’essayer d’établir une méthode de communication qui permettra à la Syrie et aux autres pays de la région de comprendre le contrôle des Etats-Unis par Israël, le contrôle des États-Unis par le crime organisé et comment le gouvernement américain est subordonné à une organisation criminelle dans le monde entier ».

En octobre 2019, Duff a publié un texte affirmant que l’élimination du chef de l’Etat islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, avait été mise en scène par l’« Etat profond » américain.

 

Voir aussi :

Le massacre de Newtown vu par les conspirationnistes

 

(Dernière mise à jour le 08/01/2020)