Pour l’eurodéputé frontiste Aymeric Chauprade, le vol MH17 de la Malaysia Airlines a été abattu par «le camp ukraino-américain».

Il revient à un collaborateur du journal nationaliste et royaliste Action Française 2000, Grégoire Dubost, de signaler sur son blog le tout dernier dérapage complotiste d’Aymeric Chauprade.

Le géopolitologue préféré d’Alain Soral et ReOpen911 a mis en ligne mercredi un court article dans lequel il affirme que « le drame du vol MH-17 en Ukraine ne profite pas à la Russie mais bien aux gouvernements de Kiev et de Washington ». « A l’évidence, poursuit Chauprade, le camp ukraino-américain avait un réel intérêt à abattre cet appareil ».

Etablissant un lien entre la bavure du 17 juillet dernier – attribuée aux forces séparatistes pro-russes – et les attentats du 11-Septembre, le député européen explique que « depuis 2001, régulièrement, un événement dramatique provoque une accélération de l’Histoire qui profite à l’agenda américain. Pourquoi ? La réponse est évidente. Pour sauver les suprématies monétaire et géopolitique américaines et faire ainsi échec au nouveau monde multipolaire ».

Appelant de ses vœux la constitution, autour de la Russie de Vladimir Poutine, d’une « Internationale de ceux qui aiment leur identité », Chauprade fit partie, au mois de mars dernier, de la délégation qui s’est rendue en Crimée pour « observer le processus du référendum » sur un rattachement de la péninsule ukrainienne à la Russie. Un voyage organisé à l’initiative de Moscou via l’Observatoire eurasien pour la démocratie et les élections (OEDE), une ONG fondée par l’ancien néo-nazi belge Luc Michel, dirigeant du Parti Communautaire National européen (PCN), un groupuscule d’inspiration nationale-bolchévique.

Voir aussi :
* Le double discours d’Aymeric Chauprade sur le 11-Septembre