Obama n’est pas américain. Le dernier-né trisomique de Sarah Palin n’est pas le sien. Le gouvernement américain est responsable des attentats du 11 Septembre… Voyage chez les «Birthers», les «Triggers» et les «Truthers».

Hey, bonne nouvelle ! Nous avons survécu à la dernière déflagration de la théorie du complot qu’il est convenu d’appeler le «Trig Trutherism» – ou l’hypothèsce aujourd’hui discréditée selon laquelle le plus jeune fils de Sarah Palin [Trig, né en 2008 NDT] n’est pas d’elle.

La semaine dernière, Geoffrey Dunn, auteur de The Lies of Sarah Palin (Les mensonges de Sarah Palin) a publié un long article – supprimé par le Huffington Post avant d’être racheté par Business Insider, dont le site est en plus grande nécessité de trafic – revenant sur le même sujet. Son argument a été réduit à néant par Justin Elliott dans Salon ainsi que par les autres journalistes qui se sont résignés à s’engager dans l’une des théories du complot les plus fastidieuses de tous les temps (une théorie du complot sérieuse est censée moins ressembler à une intrigue secondaire de General Hospital).

En revanche, la justification avancée par Dunn pour avoir écrit son article est bien moins ennuyeuse. (…)

Lire la suite sur Slate.fr.