La défense de Dzhokhar Tsarnaev a déposé une motion afin de prendre leur distance des théoriciens du complot, qui ont manifesté bruyamment à l’extérieur du tribunal de Boston la semaine dernière.

Ils sont persuadés qu’il est innocent, victime d’un complot… mais Dzhokhar Tsarnaev, ou du moins ses avocats, ne veulent pas d’eux. Lundi, la défense du jeune homme a déposé une motion devant le tribunal de Boston afin de se plaindre de la présence des soutiens de Tsarnaev, qui manifestent bruyamment leurs fausses théories. Les avocats demandent la présence des US Marshals afin de les maintenir à distance du tribunal, où le procès de Dzhokhar Tsarnaev doit se tenir en janvier prochain.

«De nombreuses personnes qui se présentent devant le tribunal avant chaque audience évoquent de nombreuses théories du complot à propos des attentats de Boston, y compris le fait que les décès et les blessés ont été d’une façon ou d’une autre fabriqués de toutes pièces dans un complot gouvernemental», dénoncent les avocats de Tsarnaev. «Les survivants, les jurés, les témoins et le public doit pouvoir assister au procès sans être assaillis d’accusations incendiaires de la part de quiconque. S’ils ne peuvent pas, l’impartialité du procès pourrait être grandement endommagée.» (…)

Lire la suite sur le site de Paris-Match.

Voir aussi :
* Le terroriste du marathon de Boston voyait le monde en complots
* Attentats de Boston: Le père et la tante des suspects envisagent la théorie du complot (Slate.fr, 20 avril 2013)