Par Philippe Grangereau

[LU SUR LE WEB] Le directeur de l’hôpital de Dubaï a démenti formellement auprès de l’AFP les « informations erronées et fallacieuses » indiquant que Ben Laden aurait été hospitalisé à Dubaï pour des troubles rénaux.

Photomontage représentant Oussama Ben Laden dans un lit d’hôpital, sous protection de la CIA.

Sous le titre « Juillet 2001 : Oussama ben Laden rencontre la CIA à Dubaï », le Figaro affirmait hier en Une que le « représentant local de la CIA » aurait rencontré le chef d’Al-Qaeda à l’hôpital américain de l’émirat, « où [Ben Laden] a été soigné pour une maladie rénale entre le 4 et le 14 juillet 2001 ». Mais l’information selon laquelle Ben Laden souffrirait de troubles rénaux avait déjà été publiée le 6 février 2000 par le journal arabe Al-Hayat. Et le directeur de l’hôpital de Dubaï, Bernard Koval, a démenti formellement auprès de l’AFP ces « informations erronées et fallacieuses ». […]

Lire la suite sur le site de Libération.

 

(NB : pour faciliter la navigation dans le site, cette page a été antidatée)