Tenace et terrible démission : Daech c’est le Mossad, la CIA, l’Occident, les autres. Dans tous les cas, ce sont Eux, pas Nous. L’affirmation vous la retrouvez sur internet, dans les tasses de café, dans les têtes. Pas seulement chez l’Islamiste enfermé entre Médine et la Mecque fantasmée, mais chez l’intellectuel de gauche, le haut cadre, le moyen, le lettré. Incroyablement tenace et solide.

La monstruosité, c’est l’Autre, pas moi. Inconcevable auto-blanchiment. La théorie du Mossad et de la CIA sert avec une lamentable facilité à absoudre chacun du Daech en nous, de nos responsabilités face au monde et face aux conséquences de nos actes. Incroyable cet effort constant chez nous de fuir le réel et l’évidence pour coller nos drames aux autres. (…)

Lire la suite sur le site Impact24.info.

L’auteur :
* Ecrivain et journaliste algérien, Kamel Daoud est l’auteur de Meursault, contre-enquête (Actes Sud, 2014). Depuis le mois de décembre 2014, il est sous le coup d’une fatwa de condamnation à mort émise par un imam salafiste algérien. Du même auteur, lire : La théorie du complot : un banc public pour faire asseoir les peuples