Vendredi 21 septembre, Le Figaro a révélé les dérapages d’un professeur de l’université de Lorraine enseignant le droit de la laïcité au sein du diplôme de formation civique des imams ouvert à Metz l’année dernière. S’agissant de la laïcité, ce serait « un enseignement à l’extrême opposé des objectifs annoncés » qui aurait été dispensé aux 24 inscrits. Selon une source au ministère de l’Intérieur, le professeur de droit aurait en effet « transformé ses heures en un cours contre ce qu’il estime être l’“islamophobie d’État” ». Selon des sources concordantes, le professeur concerné n’est autre que Christopher Pollmann, un ancien compagnon de route des conspirationnistes du 11 septembre 2001. Son nom apparaît ainsi parmi les intervenants de l’association ReOpen911 à l’occasion de la tournée de présentation d’un film conspirationniste en 2007. Pollmann est aussi l’auteur, cette même année, d’un texte intitulé « Attentats du 11 septembre 2001 : conspiration islamiste ou nouveau Pearl Harbor ? » publié originellement sur le site de Michel Chossudovsky, Mondialisation.ca, puis repris sur celui de René Balme, Oulala.net, deux sites emblématiques de la complosphère francophone. Il y remet en cause la véracité de la « version officielle » sur les attentats du 11-Septembre.