L’avocat de Benjamin Weller est l’un des responsables de Réseau Voltaire France

L’avocat de Benjamin Weller est l’un des responsables de Réseau Voltaire France

L’avocat du manifestant qui sera jugé dans trois mois pour avoir insulté Alain Finkielkraut évolue depuis plusieurs années dans la mouvance conspirationniste pro-iranienne après avoir été brièvement candidat pour le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon.

André Chamy défend Benjamin Weller, l’homme poursuivi pour « injure publique en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion » pour avoir insulté l’académicien Alain Finkielkraut samedi 16 février 2019 en marge d’une mobilisation des Gilets jaunes. Inscrit au barreau de Mulhouse, cet avocat de 59 ans a été l’avocat, à titre gratuit, du dictateur irakien Saddam Hussein à partir de 2004 (il en a tiré un livre, Saddam Hussein : le crime et la potence, publié en 2008 chez L’Harmattan). Il intervient depuis plusieurs années comme commentateur sur des médias d’Etat iraniens comme Sahar TV ou Press TV. Fréquemment présenté comme « juriste international » ou encore « sociologue », André Chamy a longtemps milité au sein de la Ligue des droits de l’Homme et au Secours populaire, dont il fut conseiller national. Considéré par l’Est républicain comme « l’avocat historique de la CGT », Chamy fut candidat du Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon (sous l’étiquette Front de gauche) aux élections cantonales de 2011 dans le Territoire de Belfort.

Mais Chamy se trouve aussi être le vice-président de Réseau Voltaire France, une association créée en 2012, après la dissolution de l’association « Réseau Voltaire » de l’auteur complotiste Thierry Meyssan. Présidée par Alain Benajam, un proche de Meyssan et de la mouvance dieudonniste, l’association Réseau Voltaire France a notamment pour objet de représenter les intérêts du Réseau Voltaire International, une organisation au financement opaque dont le site internet, voltairenet.org, occupe depuis plus de quinze ans une place de choix en matière de désinformation, diffusant des faux (voir ici ou ) ou promouvant toutes sortes de théories du complot. André Chamy est l’auteur de 17 articles en français pour voltairenet.org.

André Chamy, sur le site du Réseau Voltaire (capture d’écran)

Interviewé par France 3, André Chamy explique que les propos de Benjamin Weller n’ont « rien à voir avec l’antisémitisme » avant d’ajouter – sans être démenti – qu’Alain Finkielkraut « n’a pas été poursuivi quand il a dit que ces gens [les musulmans – ndlr] “prolifèrent comme des rats” ! »

C’est une intox : le philosophe n’a jamais tenu ces propos. En réalité, il a été reproché à Alain Finkielkraut de n’avoir pas condamné suffisamment clairement la journaliste italienne Oriana Fallaci, qui avait notamment écrit dans un livre (La Rage et l’Orgueil, Plon, 2002) que les « fils d’Allah […] se multiplient comme des rats ». Commentant dans Le Point du 24 mai 2002 le livre de Fallaci, Alain Finkielkraut écrivait les lignes qui suivent :

« Oriana Fallaci a l’insigne mérite de ne pas se laisser intimider par le mensonge vertueux. Elle met les pieds dans le plat, elle s’efforce de regarder la réalité en face. Elle refuse le narcissisme pénitentiel qui rend l’Occident coupable de ce dont il est victime. Elle prend au mot le discours et les actes des adversaires. Mais, comme elle en a gros sur le cœur, elle va trop loin. Elle écrit avec des Pataugas. Elle cède à la généralisation. Elle ne résiste pas à la tentation d’enfermer ceux qu’elle appelle les fils d’Allah dans leur essence mauvaise. »

Aficionados de Dieudonné

Originaire de Mulhouse, propriétaire d’une boutique de téléphonie mobile et père de cinq enfants, Benjamin Weller (qui se fait également surnommer « Slim » ou « Souleyman »), est connu des services de renseignements pour avoir évolué dans la mouvance salafiste après s’être converti à l’islam. Décrit par l’hebdomadaire Marianne comme un « aficionados de Dieudonné » et adepte d’un islam très rigoriste, Weller a été placé en garde à vue mercredi 20 février puis remis en liberté le lendemain. Sur la vidéo mise en ligne par Yahoo Actualités, on l’entend notamment vociférer ces insultes à l’endroit d’Alain Finkielkraut :

« Sale sioniste ! Sale race ! La France elle est à nous ! Elle est à nous la France ! Elle est à nous la France ! Espèce de raciste ! Espèce de haineux ! T’es un haineux ! Tu vas mourir ! Tu vas aller en enfer ! Dieu il va te punir ! Le peuple il va te punir et le Créateur il va te punir ! Grosse merde ! Espèce de sioniste ! ».

Benjamin Weller sera jugé le 22 mai 2019 à Paris.

 

(Mise à jour 16h51 : ajout sur Saddam Hussein)

Mots-clés : alain benajam alain finkielkraut andré chamy antisémitisme benjamin weller cgt dieudonné gilets jaunes iran islamisme jean-luc mélenchon meyssan oriana fallaci parti de gauche presstv racisme réseau voltaire saddam hussein sahar thierry meyssan

About The Author