Lors d’une gigantesque manifestation organisée à Grozny lundi 19 janvier pour protester contre la publication des caricatures de Mahomet par Charlie Hebdo, le président de la République tchétchène, Ramzan Kadyrov, a déclaré que « l’incident pourrait avoir été organisé par les autorités et services secrets des pays occidentaux souhaitant provoquer une nouvelle vague d’embrigadement pour l’Etat islamique ».