Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot

Recherche

Facebook
Twitter
Rss
YouTube Channel











Dernières notes



La Bibliothèque
Les rhétoriques de la conspiration, sous la direction d'Emmanuelle Danblon & Loïc Nicolas
Histoire d'un mythe. La "conspiration" juive et les protocoles des sages de Sion, de Norman Cohn
La synarchie. Le mythe du complot permanent, d'Olivier Dard
La Société parano, de Véronique Campion-Vincent
Mythes et mythologies politiques, de Raoul Girardet
Tous paranos ? Pourquoi nous aimons tant les complots... de Pierre-Henri Tavoillot & Laurent Bazin
La Causalité diabolique, de Léon Poliakov
L'Obsession du complot, de Frédéric Charpier
Court traité de complotologie, de Pierre-André Taguieff
L'Effroyable Imposteur, de Fiammetta Venner





Victoire des anti-vaccins : 50 cas de rougeole d'un seul coup
LU SUR LE WEB : Des activistes anti-vaccins ont rencontré à plusieurs reprises des familles d’origine somalienne au Minnesota, dans le but de les convaincre des risques de la vaccination. Résultat : une montée en flèche des cas de rougeole chez les enfants de la communauté.

Parmi ces activistes : Andrew Wakefield, l'auteur de la fable de 1998 sur un lien entre vaccin et autisme. Avec près de 50 cas de rougeole jusqu’ici recensés en moins de six semaines, il s’agirait de la pire éclosion de rougeole dans cet État du Nord des États-Unis, depuis trois décennies.

La communauté d’origine somalienne est tricotée serrée, rapportent les médias locaux, et il n’a pas fallu beaucoup de temps pour que la rumeur se répande : ne laisse pas tes enfants recevoir le vaccin contre la rougeole, la rubéole et les oreillons — il paraît que ça cause l’autisme. Le Washington Post a rencontré une jeune mère, Suaado Salah, 26 ans, arrivée aux États-Unis à l’adolescence, qui a écouté ces conseils — et dont les enfants de 3 ans et de 18 mois ont contracté la rougeole. La plus jeune a dû être hospitalisée pendant quatre jours et intubée.

Interrogé par les journalistes sur son influence dans cette affaire, Andrew Wakefield s’est blanchi de toute responsabilité. « Les Somaliens ont décidé par eux-mêmes qu’ils étaient particulièrement inquiets. Je répondais à cet appel. » (...)

Lire la suite sur Agence Science-Presse.



Voir aussi :
* Vaccins : l'eurodéputée Michèle Rivasi "alimente les rumeurs complotistes" selon l'Afis
* Sommes-nous entrés dans l'ère de la post-vérité ?


Nouveau commentaire :