Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot

Recherche

Facebook
Twitter
Rss
YouTube Channel











Dernières notes



La Bibliothèque
Le style paranoïaque. Théories du complot et droite radicale en Amérique, de Richard Hofstadter
L'Obsession du complot, de Frédéric Charpier
La Causalité diabolique, de Léon Poliakov
Les Nouveaux imposteurs, d'Antoine Vitkine
L'imaginaire du complot mondial, de Pierre-André Taguieff
L'effroyable mensonge, de Guillaume Dasquié et Jean Guisnel
Histoire d'un mythe. La "conspiration" juive et les protocoles des sages de Sion, de Norman Cohn
La Foire aux illuminés, de Pierre-André Taguieff
L'Effroyable Imposteur, de Fiammetta Venner
Les rhétoriques de la conspiration, sous la direction d'Emmanuelle Danblon & Loïc Nicolas





Par Peggy Sastre


Les fausses infos marchent particulièrement bien chez les plus jeunes
Selon une grande enquête menée par le Stanford History Education Group, qui s'occupe notamment de concevoir des programmes d'histoire pour l'équivalent américain de l'école primaire, le phénomène des «fausses infos» est particulièrement délétère chez les plus jeunes. Ces derniers sont les moins bien armés intellectuellement pour distinguer les sources crédibles des pourvoyeurs de contrevérités et de désinformation sur internet. En particulier, il leur est très difficile de faire la différence entre un contenu publicitaire et un contenu informatif et ils ont souvent toutes les peines du monde à identifier la source d'un article. (...)

Lire la suite sur Slate.fr.


Voir aussi :
* Surinformés ou désinformés ? Les ados à l'heure du complot (France Inter)
* Sondage : les jeunes plus sensibles aux théories du complot sur Internet
* Les jeunes de plus en plus séduits par les théories du complot