Sarkozy, le « lobby juif » et le ministre algérien
Dans une interview parue lundi 26 novembre dans le quotidien algérien ElKhabar, le ministre algérien des Anciens combattants, Mohamed Cherif Abbés, a déclaré :
«
« El Khabar : Cela signifie-t-il que des relations de parité entre Alger et Paris ne sont pas envisageables ?
Mohamed Cherif Abbés : Au jour d’aujourd’hui cela n’est pas envisageable, les Français ne sont pas prêts et en particulier durant le mandat de M. Sarkozy. Vous connaissez les origines du président français et les parties qui l’ont amené au pouvoir. Saviez-vous que les autorités israéliennes avaient mis en circulation un timbre à l’effigie de Nicolas Sarkozy, en pleine campagne électorale ? Le gouvernement d’ouverture que dirige M. Sarkozy, qui a vu plusieurs personnalités de gauche rejoindre ungouvernement de droite soulève plusieurs interrogations comme pourquoi Bernard Kouchner a décidé de sauter le pas, cela ne s’est pas fait pour des croyances personnelles. Ceci était le résultat d’un mouvement qui reflète l’avis des véritables architectes de l’arrivée de Sarkozy au pouvoir, le lobby juif qui a le monopole de l’industrie en France. »

Sur l’affaire du timbre israélien à l’effigie de Nicolas Sarkozy, voir Les Protocoles des Postes de Sion et Un timbre israélien à l’effigie de Sarkozy : info ou intox ?