Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme

Quand des candidats FN admettent relayer sans preuve la "rumeur du 9-3"

Publié par Bastien Hugues29 janvier 2014

A deux mois des municipales, des responsables locaux du Front national tentent d'exploiter à des fins électorales cette rumeur selon laquelle des villes accueilleraient des habitants de Seine-Saint-Denis en échange de subventions.

Aussi formels qu'ils soient, les multiples démentis ne les ont visiblement pas convaincus. A deux mois des élections municipales, plusieurs candidats et responsables du Front national admettent relayer sans preuve la "rumeur du 9-3". Ce ragot – qui s'est notamment répandu à Niort, Poitiers, Limoges, Tulle, Le Mans, Saint-Quentin, Reims, Châlons-en-Champagne ou Vitry-le-François – voudrait que ces villes reçoivent de l'argent de la part du conseil général de Seine-Saint-Denis, pour accueillir des immigrés ou des personnes d'origine étrangère.

Qui en est à l'origine ? Impossible, par définition, de le savoir. Mais en pleine campagne pour les municipales, plusieurs articles de presse révèlent qu'en dépit des démentis, des responsables du FN n'hésitent pas à relayer cette rumeur. (...)

Lire la suite sur FranceTVinfo.fr.

Depuis quinze ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
à propos de l'auteur
[show_profile_image]
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2022 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross