11 Septembre : les théories du complot sans fondement scientifique
Avec le dixième anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 les théories conspirationnistes vont refleurir. Pour asseoir leur crédibilité, les partisans de ces thèses alternatives – affirmant, par exemple, que les tours du World Trade Center auraient été piégées avec des explosifs – s’appuient sur un mensonge éhonté.

Ils prétendent en effet qu’il existerait un débat au sein de la communauté scientifique sur les causes réelles des effondrements. Qu’en est-il vraiment ?

Dix ans après les faits, une documentation scientifique impressionnante a été publiée sur le sujet : des rapports des organismes américains en charge de l’enquête technique (Fema, Nist), mais aussi des dizaines de publications indépendantes dans les plus grandes revues scientifiques du domaine.

Ce sont près de 15 000 pages au total, rédigées par des centaines de spécialistes du calcul de bâtiments ou de l’expertise des accidents, ce qu’on appelle l’« ingénierie forensique ». (…)

Lire la suite sur Rue89.