Pascal Trotta (DR).

Ancien interne des Hôpitaux de Paris reconverti dans l’homéopathie et l’acupuncture, Pascal Trotta évolue dans la complosphère covido-sceptique francophone.

Il est l’auteur d’une vidéo publiée le 18 mars 2020, le lendemain de l’entrée en vigueur en France du confinement, et intitulée « Pour votre santé, nous vous privons de Libertés ! »

Vue plus de 330 000 fois, cette vidéo virale a été relayée par plusieurs sites conspirationnistes comme Comité Valmy, Réseau International, AlterInfo.net ou encore LeLibrePenseur.

Pascal Trotta y explique qu’il ne faut pas craindre le coronavirus qui se soigne, selon lui, avec des méthodes « naturelles ». Il redoute avant tout la privation des libertés fondamentales par le gouvernement français qualifié de « criminel » et qu’il accuse de museler la médecine « alternative » et de mettre en « prison chez eux 60 millions de Français ». Il dénonce également le « pouvoir au profit des labos pharmaceutiques au détriment du peuple » et considère que le coronavirus « sonne le glas de la mondialisation sauvage et financière ».

Quelques jours plus tard, sur son site web, Pascal Trotta dénonce ce qu’il qualifie de « coup d’Etat viral ».

Pascal Trotta dénonce la « mascarade des masques » et les « mesures liberticides » mises en place selon lui par le gouvernement. Sur la page de présentation de son blog, il écrit que la « médecine chimique devient de plus en plus impuissante et intoxicante » et promeut le recours à « des traitements naturels mieux ciblés et plus efficaces ».

Certaines de ses vidéos sont partagées par la rédaction du site soralien Égalité & Réconciliation.

Pascal Trotta intervient dans le film conspirationniste « Hold-up ».

Le 18 avril 2021, dans une vidéo avec Pierre Barnérias diffusée par le média complotiste suisse Agora TV, il prend la défense du Pr Jean-Bernard Fourtillan.

 

IL A ÉCRIT :

« C’est de la Propagandastaffel digne de Goebbels et indigne d’un régime qui se prétend démocratique. Göring le Nazi, au procès de Nuremberg, à cette question : « mais comment vous avez fait pour que les Allemands vous suivent ainsi dans votre folie ? » avait répondu ceci : « ce n’est pas difficile, n’importe quel régime peut y arriver, il suffit d’instaurer la peur dans la tête du peuple et les gens sont prêts à faire n’importe quoi ensuite ». Et bien nous y sommes. Pas besoin d’un vaccin contre le virus, il faut d’abord un vaccin contre la télévision et les médias de la peur : pour cela, éteins ta télé et allume ton cerveau ! Nous sommes gouvernés par des tristes sires, par des Robespierre de la santé qui sont en train d’instaurer ce que plus tard dans les livres d’histoire nous appellerons « La Terreur sanitaire ». Le conseil de défense a remplacé le comité de salut public, ils sont de la même veine et ont le même but : instaurer la terreur et un […] gouvernement tyrannique. […] Juste avant ce 2ème confinement un couvre-feu été mis en place de la même manière de façon progressive pour éviter toute révolte. Mais avez-vous vu des bottes allemandes dans Paris et à Biarritz alors que ce couvre-feu était installé ? non. C’est sous le régime de Vichy que le couvre feu a été installé pour la dernière fois en France hormis le court épisode de la guerre d’Algérie. C’est inadmissible et personne ne se réveille ou très peu. […] Pour la première fois dans l’humanité des mesures globales et restrictives contre les libertés humaines fondamentales sont prises par des gouvernements aux ordres d’un nouvel ordre mondial sanitaire et tyrannique. Nous ne vivons plus en démocratie depuis que nous ne pouvons plus sortir librement sans signer un « Ausweiss » ».

Source : Pascal Trotta, « Confinir ou désobéir ? », novembre 2020, dr-trotta.fr.

 

(Dernière mise à jour le 22/06/2021)