Laurent Glauzy (capture d’écran YouTube, 10 juillet 2016).

Un de ses combats principaux ? Dénoncer cette « situation de complot dirigé par une élite satanique » dans laquelle nous sommes censés nous trouver.

Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont Témoins de Jéhovah : Les missionnaires de Satan (avec le théoricien du complot néerlandais Robin de Ruiter, Mayra Publications, 2015) et Une élite sataniste dirige le monde, L’Antéchrist et les juifs  (La Maison du Salat, 2017). Son livre Illuminati, de l’industrie Rock à Walt Disney : Les arcanes du satanisme (La Maison du Salat, 2012) se présente comme une « étude » qui permettrait « de comprendre la dictature mondiale en préparation et mise en place par un processus de crise ».

Laurent Glauzy (1970 -) de son vrai nom Blancy se présente « comme catholique anti-Vatican II, nationaliste, créationniste et profondément pro-Palestinien ». Il pose avec Pierre Hillard sur son compte Facebook, intervient sur Radio Courtoisie et est invité en 2012 à la 21e Fête du livre de Renaissance Catholique. Comme il l’avance, il a publié un Atlas de géopolitique révisée « regroupant cent articles publiés dans le courageux hebdomadaire Rivarol » dont le directeur de publication est Jérôme Bourbon. Laurent Glauzy a collaboré plusieurs années au Libre Journal de la France Courtoise, est relayé par Médias-Presse.info, notamment pour sa conférence sur les liens entre le communisme et le satanisme… Un de ses derniers ouvrages L’Antéchrist et les juifs (2018) « dénonce sans concession Israël et le Talmudisme comme plans antichristiques de la prochaine dictature ».

Il a créé récemment, avec Steven Pichon, le site Pro fide Catholica (Pour la foi Catholique) présenté comme un « site de défense de la foi catholique Traditionnelle » ayant pour objectifs « de ramener à la seule et vraie religion des miracles, le catholicisme » et de dénoncer la franc-maçonnerie, présentée comme « une entreprise satanique ». Pro fide Catholica « développe des sujets sur l’anti-darwinisme, le géocentrisme et la théorie de la Terre plate ». Se reconnaissant dans la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, Laurent Glauzy appelle à la « plus grande des méfiances à l’égard d’une hiérarchie lâche et certainement maçonnisée et sionisée impliquée dans un rapprochement avec les pédo-satanistes et criminels de Vatican II ». On trouve parmi les soutiens de Pro fide Catholica l’un des initiateurs des commandos anti-IVG : le Dr Xavier Dor.

Suite au décès du négationniste Robert Faurisson, Laurent Glauzy écrit ceci : « Le Pr Faurisson était à mon sens le français le plus courageux et immanquablement un des plus cultivés. […] Aujourd’hui, j’ai envie de dire que le Pr Faurisson, comme tous les grands hommes, a su transmettre le flambeau. En effet, Vincent Reynouard progresse et est déjà bardé d’autant de modestie que de talent ».

 

IL A ÉCRIT :

« La numérologie maçonnico-satanique permet de se poser la question d’un avertissement lancé au gouvernement italien des “5 étoiles” pour ses positions contre les loges. En effet, en mai 2018, le programme de Cinque Stelle et de la Lega Norde contient un alinéa stipulant qu’aucun ministre du futur cabinet transalpin ne doit appartenir à la Franc-Maçonnerie. En Italie, comme ailleurs, les loges sont très puissantes. (…) Les loges, et nous l’avons vu lors de toutes révolutions, est une enseigne de l’abjection et du crime de masse. En 2013, l’actuel ministre des Transports italien, Danilo Torinelli, du mouvement ”cinq étoile (sic) ” avait écrit que le pont Morandi de Gênes ”pouvait encore tenir debout cent ans avec des travaux d’entretien ordinaires.” Donc, ce pont été (sic) solide, quoi que l’on dise à  présent pour le discréditer et le faire démissionner avec l’ensemble du gouvernement. En termes de numérologie maçonnique, des indices sont à relever : soi-disant ”39 morts” (3×13) ; 664 personnes sont à la rue. Nous constatons le 66, marque de Satan, mais élément bien étrange, 6x6x4 = 144. Or, 144, reprend le nombre 23, sacré chez les Illuminati : 24 x 32 = 144. Il y eut 39 morts, soit 3×13. L’effondrement du pont s’est produit le 14 / 8, soit 14 + 8 = 22 (2 x 11) tout comme l’année 2018 =11. Ou encore, 14 / 8 = 1 + 4 + 8 = 13. Un seule date renvoie donc à deux nombre sacrés maçonniques, 11 et 13. 11 est le chiffre préféré de la maçonnerie d’après le mage sataniste et pédocriminel, 33e grade franc-maçon, Aleister Crowley (Cf. L. G., La numérologie secrète de la synagogue de Satan). Ces quelques cas de numérologie maçonnique attestent qu’il s’agit bien d’un avertissement mais aussi d’un crime rituel ourdi par les ”frères” satanistes, dont la police de Vichy retrouva des cadavres d’enfants dans les loges (L. G., Pédosatanisme et franc-maçonnerie). Bien entendu, les enquêtes à venir diront n’importe quoi pour endormir un peuple “décérébré” ».

Source : LE PONT DE GÊNES : UN AVERTISSEMENT AU GOUVERNEMENT ITALIEN ANTI-MAÇON, PAR LAURENT GLAUZY, 16 août 2018, Pro fide Catholica.

 

« NOTRE DAME, C’EST UN WORLD TRADE CENTER BIS.

MON ANALYSE PROCHAINEMENT.

PARIS VA DEVENIR LA NOUVELLE JERUSALEM.

UN CANULAR POUR PREPARER UNE GUERRE CIVILE MANIPULEE PAR LA FRANC-MACONNERIE, TOUJOURS LES MEMES.

ET NE NOUS ETONNONS PAS QUE LES MEDIA NOUS JOUENT LES JOURS PROCHAINS LE COUP DE L’ATTENTAT ISLAMIQUE.

Un indice de poids : Les journalistes exposent que la charpente est constituée de 1300 chênes. La supramaçonnerie diffusent (sic) ainsi des nombres cabalistiques pour poser leur empreinte et s’adressant ainsi à des initiés. L’incendie se déroule le 15-4 : 19. C’est à dire en transgression au nombre 19 aussi de l’année 2019. Et, 1+5+4+2+1+9 + 13 (nombre antichristique maçonnique) Lire mon livre / LA NUMEROLOGIE SECRETE DE LA SYNAGOGUE DE SATAN. »

Source : Facebook, 15 avril 2019.

 

Voir aussi : Le complot illuminati enfin démonté dans une enquête made in France !

 

(Dernière mise à jour : 16/04/2019)