Page d’accueil du site (capture d’écran du 28/03/2021).

« Revue de presse nationale et internationale », Fdesouche (fdesouche.com) est un site d’extrême droite apparu en avril 2006, remplaçant le site François Desouche, lancé en 2005.

Son fondateur et principal animateur, Pierre Sautarel, est passé par le Front national et le Mouvement national républicain de Bruno Mégret.

Le Décodex du Monde considère que si « la plupart des sources utilisées sont fiables, la présentation des faits par le site est souvent trompeuse. Il relaie également parfois des rumeurs non vérifiées, sur un ton interrogatif ».

Pour l’organisation de notation des médias NewsGuard, ce « site soutient des points de vue d’extrême droite concernant l’immigration et l’identité française à travers une sélection d’articles se focalisant sur les faits divers, l’actualité judiciaire et la politique française et internationale (et) maintient en général des principes de base de crédibilité et de transparence – avec des exceptions importantes ».

Dans une interview à Causeur (17 janvier 2018), Pierre Sautarel rend compte de l’évolution de sa ligne éditoriale : « ont d’abord été publiés des articles sans grand intérêt […]. Par contre, à chaque fois que je relayais des articles de presse pertinents autour du triptyque immigration-insécurité-mensonge médiatique, le site attirait du public. J’ai donc décidé de capitaliser sur ce terrain en menant un travail de veille médiatique au service de mes idées, sans presque rien rédiger ».

Un mois après l’apparition du site, François Desouche conseille d’écouter la radio d’extrême droite Radio Courtoisie, la « station la plus qualitative de l’ensemble du paysage radiophonique français ».

Un des concepts les plus mis en avant est celui du Grand Remplacement. Nombre de publications et de vidéos, relayées sur les réseaux sociaux, y reviennent. Quelques exemples explicites parmi d’autres : « Drépanocytose : la carte du grand remplacement mise à jour et projection sur 35 ans »… avec cet addendum rajouté : « Selon les projections, dans 8 ans, un enfant sur deux naissant en France aurait au moins un de ses parents issu de l’Afrique » ; « Grand remplacement : pourquoi la France est candidate au suicide ? » ou encore la vidéo intitulée « Zemmour : “Le Grand remplacement n’est pas une théorie mais une réalité démographique […] Le populisme, c’est la réponse à ce processus” ».

Fdesouche n’hésite pas non plus à diffuser un communiqué du Parti de l’In-nocence, formation politique fondée par Renaud Camus.

La présentation de certains sujets laisse également à désirer comme l’atteste le chapeau d’une publication relatant la montée sur la scène du Zénith de Robert Faurisson trois jours plut tôt, suite à l’invitation du polémiste antisémite Dieudonné M’Bala M’Bala « L’humoriste Dieudonné a invité vendredi sur la scène du Zénith de Paris le négationniste de gauche [sic] Robert Faurisson, qui conteste depuis plus de 30 ans la réalité de l’Holocauste, à qui il a décerné un “prix de l’infréquentabilité et de l’insolence” ».

En 2015, les militants d’extrême droite Julien Rochedy et Damien Rieu participent, au nom de Fdesouche, au « Forum de la Dissidence » initié par Jean-Yves Le Gallou et sous le patronage des « dissidents [sic] » Jean Raspail, Edward Snowden et Alexandre Soljenitsyn.

En 2008, Fdesouche annonce avoir dépassé la « barre symbolique des 3 millions de visiteurs uniques […] malgré les hackers, les francophobes […] l’idéologie dominante, les menaces, l’absence de relais ».

En 2012, Le Figaro qualifie Fdesouche de « premier blog politique de France ». Cinq ans plus tard, Pierre Sautarel avance que 100 000 personnes se connecteraient sur son site chaque jour.

En 2020, Fdesouche a reçu en moyenne 3,1 millions de visites par mois (données SimilarWeb). Le site compte 271 000 abonnés sur Facebook et 87 000 sur Twitter.

 

(Dernière mise à jour le 28/03/2021)