Des gros titres aux petites infos passées inaperçues : ce qu’il fallait retenir de l’actualité des derniers jours en matière de conspirationnisme et de négationnisme (semaine du 31/12/2018 au 06/01/2019).

DÉSINFORMATION, MODE D’EMPLOI. Le 31 décembre 2018 au soir, le scénariste Bruno Gaccio relaie une infox sur Twitter, une fausse citation de l’économiste Jacques Attali qui préconiserait l’euthanasie des personnes de plus de 65 ans. La citation a fait l’objet d’une réfutation par checknews.fr quelques semaines plus tôt. Alerté par des Twittos, Gaccio finit par reconnaître la fausseté de l’information, le 1er janvier, sans toutefois supprimer son message d’origine, relayé depuis près de 600 fois (liké 1.200 fois). En revanche, son tweet reconnaissant l’erreur n’aura été relayé que 44 fois (et likée16 fois). Une bonne part du phénomène de désinformation repose ainsi sur ce constat, simple et déconcertant, que la vérité n’a décidément pas le même attrait que la fake news (source : Conspiracy Watch, 1er janvier 2019).

JEANNE CALMENT. Dans des articles publiés sur Internet, des chercheurs russes ont cherché à démontrer que la Française Jeanne Calment n’était pas morte à l’âge de 122 ans. Documents à l’appui, pour France Inter, les deux gérontologues qui ont validé la longévité de Jeanne Calment leur répondent point par point. L’un d’eux, Jean-Marie Robine, directeur de recherche à l’INSERM, voit dans l’affaire une polémique ridicule et estime que « l’équipe russe va tirer un bénéfice considérable d’un travail qui n’a pas été publié dans une revue scientifique »  (source : France Inter, 2 janvier 2019).

ÉRIC DROUET. Chauffeur routier de 33 ans, Éric Drouet est devenu l’un des visages du mouvement des Gilets jaunes. Revendiquant son apolitisme, l’homme a radicalisé son discours au cours des dernières semaines, allant jusqu’à appeler à un putsch, « à rentrer dans l’Élysée ». Se disant méfiant à l’égard des thèses complotistes, il a pourtant tenu à plusieurs reprises des propos de cet ordre, dans des vidéos massivement relayées sur les réseaux sociaux (source : 20 Minutes, 3 janvier 2019). Cela n’a pas dissuader Jean-Luc Mélenchon de rendre hommage au Gilet jaune sur sa page Facebook« La France est pleine de ces personnages qui marquent son histoire comme autant de cailloux blancs. C’est pourquoi je regarde Éric Drouet avec tant de fascination » (source : huffingtonpost.fr, 1er janvier 2019).

RUMEUR. La rumeur, partie de Facebook, de la fausse mort d’une mère de famille belge, Coralie, supposément tuée par un tir de flashball, a suscité de multiples réactions et commentaires émus chez les Gilets jaunes. Les hommages rendus ont tout naturellement trouvé un relai enthousiaste chez les médias pro-Kremlin, Russia Today France et Sputnik News. Un thread de Vincent Glad (Libération) établit la généalogie de la rumeur et ses effets, jusqu’aux démentis apportés par les Gilets jaunes eux-mêmes.

« AGENT INFILTRÉ ». L’agression de policiers par Christophe Dettinger, le samedi 5 janvier, a également nourri l’inspiration complotiste, le boxeur devenant, dans une vidéo vue plus de 220.000 fois et partagée plus de 40.000 fois, un « agent infiltré » (source : leparisien.fr, 6 janvier 2019).