Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme

11-Septembre : numéro spécial du magazine « Sciences et pseudo-sciences »

Les attentats du 11 septembre 2001 sont un événement trop sérieux pour être laissé aux conspirationnistes. C’est en partant de ce constat que l’Association française pour l’information scientifique (AFIS) consacre ce mois-ci un numéro spécial de sa revue Science… et pseudo-sciences aux théories du complot qui prolifèrent autour de cette tragédie.

A la suite des magazines américains Skeptic et Popular Mechanics, Science… et pseudo-sciences confronte la rumeur à la démarche scientifique.

La revue, dont le numéro de juin a été coordonné par Jérôme Quirant (Bastison.net) et Nicolas Gauvrit, s’est entourée des plus grands experts français, dont des professeurs d’université comme Denys Breysse ou Jean-Pierre Muzeau, pour proposer un dossier clair et facile d’accès sur des questions parfois complexes : la résistance des bâtiments, les effets du feu, les soi-disant «traces d’explosifs» dans les poussières du World Trade Center, les trajectoires des avions, les mouvements boursiers, etc.

L’auto-proclamé « Mouvement pour la Vérité sur le 11-Septembre » et les thèses conspirationnistes qu’il diffuse sont également analysés sous l'angle des sciences sociales avec les contributions de Gérald Bronner et Valery Rasplus.

Le sommaire du numéro est téléchargeable ci-dessous :

sommaire_sps_296.jpg Sommaire_SPS_296.jpg

Depuis quinze ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
à propos de l'auteur
[show_profile_image]
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2022 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross