Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme

🔮 Conspiracy News #14.2023

PubliĂ© par La RĂ©daction09 avril 2023

L’actu de la semaine dĂ©cryptĂ©e par Conspiracy Watch (semaine du 03/04/2023 au 09/04/2023).

CLIMATOSCEPTICISME. AprĂšs des dĂ©cennies d’inaction, une succession d’évĂ©nements mĂ©tĂ©orologiques extrĂȘmes et l’accĂ©lĂ©ration du calendrier lĂ©gislatif de mise en place des mesures relatives aux impĂ©ratifs climatiques ont mis la crise climatique au cƓur du dĂ©bat public. Ce revirement bĂ©nĂ©ficie aux partis Ă©cologistes mais aussi Ă  la rĂ©appropriation de la question climatique par l’ensemble du monde politique et, en miroir, Ă  l’ascension de contre-discours anti-Ă©cologiques : « dictature climatique », « pass climat », « Great Reset »  Ces discours complotistes, qui envahissent l’opinion, sont l’objet d’une Ă©tude publiĂ©e par la Fondation Jean-JaurĂšs. À visionner Ă©galement, la pastille de l’équipe de « Vrai ou Fake », qui dĂ©crit les climatosceptiques français comme appartenant le plus souvent aux rĂ©seaux qui ont relayĂ© tour-Ă -tour les messages antivax et pro-Kremlin, et qui « s’intĂ©ressent » aujourd’hui au climat. Ces cybermilitants relĂšvent le plus souvent de partis Ă  tendance complotiste ou d’extrĂȘme droite (source : Julien Pain/Twitter, 7 avril 2023).

TWITTER. Depuis le 1er avril, il n'est plus possible de différencier sur Twitter les comptes historiquement authentifiés de ceux qui ont obtenu leur badge bleu en payant l'abonnement Twitter Blue. Ces nouvelles rÚgles de certification payante encouragent la désinformation sur le réseau social. La perte de traçabilité favorise les tentatives d'usurpation d'identité et profite à la complosphÚre (source : France Info, 5 avril 2023).

PIERRE CHAILLOT. Le statisticien préféré de la complosphÚre a publié au début de l'année un ouvrage devenu rapidement un petit phénomÚne de librairie. Pour Libération, Luc Peillon consacre deux articles à quelques-unes des erreurs d'analyse, thÚses fantaisistes et affirmations trompeuses que Pierre Chaillot y commet (source : CheckNews [partie 1], [partie 2], 6 avril 2023).

THIERRY CASASNOVAS. Mis en examen pour huit chefs d'accusation le 10 mars 2023, le gourou du crudivorisme Thierry Casasnovas continue de polariser soutien et admiration. Une cagnotte qui le prĂ©sente comme Ă©tant la victime de fausses accusations a Ă©tĂ© ouverte pour le soutenir. La secrĂ©taire d'État en charge de la CitoyennetĂ©, Sonia BackĂšs, a dĂ©noncĂ© une « initiative indĂ©cente » qui, en quelques jours, a permis de rĂ©colter prĂšs de 100 000 euros (source : Midi Libre, 4 avril 2023). Dans un article du Monde, Samuel Laurent revient sur les pratiques commerciales trompeuses du youtubeur qui, cultivant depuis des annĂ©es auprĂšs de ses centaines de milliers d’abonnĂ©s une image d’ascĂšte dĂ©sintĂ©ressĂ©, n’en a pas moins su faire prospĂ©rer un lucratif rĂ©seau de sociĂ©tĂ©s (source : Le Monde, 8 avril 2023).

« BIEN-ÊTRE ». Un salon du « bien-ĂȘtre » doit se tenir du 19 au 21 mai au chĂąteau de Flaugergues, Ă  cĂŽtĂ© de Montpellier, avec le gratin de la complosphĂšre d’extrĂȘme-droite. Au programme : naturopathie sous ses diverses formes, astrologie, « radioactivitĂ© spirituelle », « homĂ©opathie chamanique », fĂ©minin sacrĂ©, confĂ©rence sur les « mensonges de l’histoire » et autre mĂ©moire de l’eau
 Selon les organisateurs, 3 000 entrĂ©es ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© vendues (source : Montpellier Poing Info/Twitter, 7 avril 2023).

CHLOÉ FRAMMERY. La justice helvĂšte a approuvĂ© le licenciement de l'influenceuse conspirationniste suisse ChloĂ© Frammery. Cette enseignante qui a pris son envol mĂ©diatique au moment de la crise sanitaire accusait notamment Bill Gates d’avoir planifiĂ© la pandĂ©mie. Elle a depuis contribuĂ© Ă  relayer les thĂšses les plus radicales, des accusations de pĂ©docriminalitĂ© visant les Ă©lites au « Plan Kalergi » ou au « Grand RĂ©veil ». Pour la Chambre administrative suisse, l’ex-fonctionnaire, rĂ©voquĂ©e en 2022, a violĂ© Ă  de multiples reprises ses devoirs de service. Son avocat Ă©voque un recours possible devant le Tribunal fĂ©dĂ©ral (source : La Tribune de GenĂšve, 31 mars 2023).

LES DÉQODEURS. Avec plus de 35 000 abonnĂ©s et 5 millions de vues cumulĂ©es, le mĂ©dia Les DĂ©Qodeurs figure parmi les chaĂźnes francophones les plus influentes de la plateforme Odysee. Ouvertement complotiste, covido-sceptique et antivax, ce site crĂ©Ă© au printemps 2020 par LĂ©onard Sojli, vient d’annoncer sa fermeture. La foi de ses animateurs dans la chute imminente de l'« État profond » et leurs obsessions (pĂ©docriminels, George Soros
) restent intactes mais Donald Trump ne leur apparaĂźt plus comme le « sauveur » (source : Maurice Ronai/Twitter, 7 avril 2023). Cette prise de distance Ă  l’égard du mouvement QAnon, dont les DĂ©Qodeurs s’inspirent Ă  l’origine, rappelle d’autres Ă©volutions, comme celle de Marjorie Taylor Greene. Elle se teinte ici de spiritualitĂ© et de sectarisme (source : Tristan MendĂšs France/Twitter, 7 avril 2023).

COMPLOTISME D’ATMOPSHÈRE. L’imaginaire du complot illustre le paradoxe d’une pathologie normale ou ordinaire. Il en va de mĂȘme pour l’imaginaire populiste, explique Pierre-AndrĂ© Taguieff dans un nouvel essai sur les thĂ©ories du complot oĂč il forge notamment la notion de « complotisme d’atmosphĂšre », « impliquant une large diffusion des lectures complotistes des Ă©vĂ©nements ». « Dans cette perspective », explique-t-il, « le schĂšme du "complot des Ă©lites dirigeantes" est inscrit dans les mentalitĂ©s et fonctionne comme un facteur idĂ©ologique majeur des mobilisations populistes » (source : Conspiracy Watch, 7 avril 2023).

DÉSINFORMATION. Si la dĂ©sinformation n’est pas un phĂ©nomĂšne nouveau, les fausses informations ont vĂ©ritablement envahi notre quotidien depuis quelques annĂ©es, notamment avec la pandĂ©mie de Covid-19. Avec l’assaut du Capitole du 6 janvier 2021, on a pu mesurer la portĂ©e dans la rĂ©alitĂ© d’un tel phĂ©nomĂšne, qui fait sentir ses effets dans les conflits contemporains et notamment dans l’actuelle guerre en Ukraine. Comment en est-on arrivĂ© lĂ  ? Pourquoi ces fausses informations se propagent-elles si vite ? Et surtout Ă  qui profitent ces intox ? Dans un documentaire, Luc Brisson, Julien Pain et l'Ă©quipe de « Vrai ou Fake » (France Info) font le rĂ©cit d’un monde qui bascule dans la dĂ©sinformation (source : YouTube, 8 avril 2023).

InvitĂ© de l’émission « C Ă  vous », Julien Pain parle de la dĂ©sinformation comme d’un « tsunami » et d’un « problĂšme de sociĂ©tĂ© majeur » (source : C Ă  vous/Twitter, 7 avril 2023).

AGNÈS BUZYN. DĂšs le dĂ©but de la pandĂ©mie de Covid-19, AgnĂšs Buzyn a Ă©tĂ© la cible de thĂ©ories du complot, notamment Ă  caractĂšre antisĂ©mite. InvitĂ©e sur France Info vendredi 7 avril, l’ancienne ministre de la SantĂ© (mai 2017-fĂ©vrier 2020) a expliquĂ© qu’elle recevait toujours des menaces d'une extrĂȘme violence. Elle a Ă©galement dĂ©noncĂ© « l’absence complĂšte de recul de la presse gĂ©nĂ©raliste vis-Ă -vis de choses qui circulaient sur les rĂ©seaux sociaux ». Une presse n'hĂ©sitant pas Ă  relayer certains extraits de ses dĂ©clarations « sans aucune contextualisation ». Concernant la question du port du masque en population gĂ©nĂ©rale, AgnĂšs Buzyn a rappelĂ© qu’à l’époque oĂč son successeur Ă  l'avenue de SĂ©gur, Olivier VĂ©ran, faisait une dĂ©claration publique indiquant que l'usage du masque par tout un chacun n'Ă©tait « pas utile », l'Organisation mondiale de la santĂ© (OMS) ne faisait aucune recommandation quant au port du masque. « Les ministres n’ont pas menti » a-t-elle ajoutĂ© : « Ce qui est de la manipulation de l’information, c’est de penser que les gens ont menti volontairement. Il n’y a pas mensonge en rĂ©alitĂ©. Il y a factuellement, Ă  un moment donnĂ©, une information qui n’est pas juste ». Reprochant Ă  la presse d’« alimenter ce fantasme que des ministres en charge auraient menti volontairement parce qu’il y avait une pĂ©nurie [de masques] », AgnĂšs Buzyn, dont la mise en examen par la Cour de justice de la RĂ©publique a Ă©tĂ© annulĂ©e par un arrĂȘt de la Cour de cassation du 20 janvier dernier, a enfin dĂ©clarĂ© que « la France a moins manquĂ© de masques que la plupart des pays » et qu'elle Ă©tait mĂȘme le pays qui, au moment du dĂ©clenchement de la pandĂ©mie, disposait du « stock [de masques] le plus important au monde » (source : France Info, 7 avril 2023).

DIDIER RAOULT. InvitĂ© ce jeudi 6 avril sur le plateau de TPMP, l'Ă©mission de Cyril Hanouna, le professeur Raoult Ă©tait venu prĂ©senter son nouveau livre. Il en a profitĂ© pour redire sa conviction – dĂ©mentie par la communautĂ© scientifique – que l'hydroxychloroquine Ă©tait un traitement efficace contre le Covid-19 et dĂ©noncer Ă  nouveau la corruption de l'industrie pharmaceutique : « Les Ă©tudes peuvent ĂȘtre biaisĂ©es en fonction des pays oĂč elles sont conduites, des stratĂ©gies thĂ©rapeutiques qui y ont Ă©tĂ© adoptĂ©es et des intĂ©rĂȘts financiers des grands laboratoires pharmaceutiques qui y alimentent le marchĂ© et le fait de le dire pour l'avoir moi-mĂȘme constatĂ©, ce n'est pas de mon point de vue du complotisme mais du rĂ©alisme [...] ce sont des faits, pas des hypothĂšses. La corruption est endĂ©mique, pas fantasmagorique. » Pour le Dr JĂ©rĂŽme BarriĂšre, prĂ©sident de commission mĂ©dicale d'Ă©tablissement (CME) au PĂŽle SantĂ© Saint-Jean (Cagnes-sur-Mer), « Raoult a fait du Raoult droit dans ses bottes, continue Ă  alimenter ses troupes, et oui Ă  entretenir des liens Ă©vident avec la complosphĂšre avec son discours manichĂ©en, orientĂ© et fallacieux » (source : Dr JĂ©rĂŽme BarriĂšre/Twitter, 7 avril 2023).

Interrogée sur France Info au sujet de la visite du président de la République à l'IHU de Marseille en avril 2020, l'eurodéputée Renaissance Nathalie Loiseau a confié qu'elle n'était « pas sûre qu'il était urgent d'aller voir Didier Raoult », rappelant qu'on ignorait à l'époque « que les essais cliniques de l'IHU de Marseille étaient truqués » (source : FranceInfo Plus/Twitter, 7 avril 2023).

COMPLOTOLOGIE. À lire, la recension du livre du philosophe Quassim Cassam, Les thĂ©ories du complot (Eliott Ă©ditions, 2022), par Haoues Seniguer. L’auteur y dĂ©veloppe la thĂšse selon laquelle le complotisme a trait moins aux seules scories intellectuelles, fantasmagories ou fake news colportĂ©es par des individus et groupes, qu'Ă  l’idĂ©ologie. Une approche Ă©trangĂšre Ă  tout misĂ©rabilisme et qui pose la question de la responsabilitĂ© mĂȘme des complotistes (source : Conspiracy Watch, 3 avril 2023).

« FR DETER ». Sur Telegram, des canaux d’extrĂȘme droite se dĂ©signant comme « FR DETER » (pour « Français dĂ©terminĂ©s ») incitaient Ă  la violence contre les Ă©trangers, des Ă©lus de gauche et des journalistes. CheckNews s’est procurĂ© l’ensemble des discussions qui comptabilisaient 7 300 abonnĂ©s avant sa suppression et oĂč abondaient les propos racistes, antisĂ©mites et anti-LGBT. « FR DETER » semblait avoir pour but de rĂ©unir de nombreux identitaires afin de mener des actions locales et concrĂštes. Le ministĂšre de l’IntĂ©rieur a dit « travaille[r] aux suites judiciaires Ă  donner » (source : CheckNews, 3 avril 2023). Neuf personnes, dont une sĂ©natrice Ă©cologiste, ciblĂ©es par ces canaux, ont dĂ©posĂ© plainte le vendredi 7 avril devant le procureur antiterroriste (source : Marianne, 7 avril 2023).

LEKTO. Sur un mur au bord d’une route avignonnaise, Emmanuel Macron apparait caricaturĂ© en Adolf Hitler, avec, en guise de moustache, l’inscription « 493 ». Le visage du PrĂ©sident est entourĂ© d’un grand « NON MERCI ». Une rĂ©fĂ©rence claire Ă  l’utilisation de cet article de la constitution pour faire passer la rĂ©forme des retraites. La fresque est l’Ɠuvre du grapheur Lekto, auteur en juin 2022, au mĂȘme endroit, d’un dessin reprenant les codes de la caricature antisĂ©mite, prĂ©sentant Jacques Attali manipulant le mĂȘme Emmanuel Macron sous la forme d’une marionnette. Poursuivi pour ce premier dessin pour injure publique en raison de l'origine, l'ethnie, la nation, la race ou la religion, mais aussi pour provocation publique Ă  la discrimination, Lekto comparaĂźtra devant le tribunal d’Avignon le 14 septembre prochain (source : La Provence, 3 avril 2023).

LES DÉCONSPIRATEURS. Dans le 36e épisode de l’émission, Tristan MendĂšs France, Rudy Reichstadt et David Medioni commentent l’actualitĂ© complotiste, avec, au sommaire : les fausses images gĂ©nĂ©rĂ©es par Midjourney ; les pastilles de certification de Twitter ; la sortie de prison d'Alexandre Juving-Brunet ; le dernier Complorama sur la thĂ©matique du sang dans le complotisme et la sortie de Jean Lassalle sur Laurent Fabius ; Donald Trump inculpĂ© par un grand jury dans l’affaire Stormy Daniels (source : Conspiracy Watch, 4 avril 2023).

Depuis quinze ans, Conspiracy Watch contribue Ă  sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans Ă©quivalent. Pour pĂ©renniser nos activitĂ©s, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
Ă  propos de l'auteur
[show_profile_image]
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2023 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross