Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme

đź”´ Conspiracy News #05.2023

PubliĂ© par La RĂ©daction05 fĂ©vrier 2023

L’actu de la semaine décryptée par Conspiracy Watch (semaine du 30/01/2023 au 05/02/2023).

INSECTES. Alors que la Commission européenne vient d'autoriser la commercialisation de nouveaux insectes à des fins alimentaires en Europe (c'est le cas depuis des décennies avec la cochenille, qu'on retrouve dans le colorant E120), la rumeur bruisse sur les réseaux sociaux que les consommateurs européens pourraient être amenés à manger des insectes sans le savoir (voir ici, là et encore là). Le sénateur Les Républicains Laurent Duplomb a même interpellé le Gouvernement en ces termes : « Monsieur le ministre, comment en sommes-nous arrivés là ? À devoir consommer des grillons de la même famille que les sauterelles ou les criquets alors que la France est le pays de la gastronomie et des terroirs ? ». En réalité, la Commission européenne confirme que les produits à base d'insectes seront clairement étiquetés, comme c'est déjà le cas pour les œufs, le lait ou encore les mollusques. En effet, ils peuvent être problématiques pour ceux qui sont allergiques aux crustacés, végétariens, ou qui suivent des prescriptions religieuses. En tout état de cause, selon la journaliste Emmanuelle Ducros, cela « restera un marché de niche [...], d’autant que ce sont des produits extrêmement chers, et pas des substituts peu coûteux à d’autres ingrédients » (source : L'Opinion, 25 janvier 2023 ; France Info, 2 février 2023).

DOSSIER. Le dernier hors-série de Charlie Hebdo (février-mars 2023) est entièrement consacré au complotisme. Avec notamment des textes de Jean-Yves Camus, Laure Daussy, Lorraine Redaud, Riss ou encore Ava Roussel.

MALARIA BUSINESS. Le film « Malaria Business », réalisé par Bernard Crutzen (l'auteur de « Ceci n'est pas un complot »), est sorti en 2017. Il préconise le recours à de simples tisanes comme remède efficace au paludisme. Mais le monde scientifique comme les autorités de santé feraient de la résistance, privilégiant les intérêts de l’industrie pharmaceutique aux dépens de la santé des populations affectées. Le film avait été largement salué et diffusé. Il avait fait, il y a cinq ans, l’objet d’une critique approfondie. Son auteur, le blogueur anticonspirationniste « Grompf », en propose une version actualisée (source : Ceci n’est pas un docu (blog), 21 janvier 2023).

DISSOLUTION. Animée par l'activiste complotiste Abdel Zahiri, l'association « Les Alerteurs » (qui avait pris la suite du groupuscule RED Family) a été dissoute le 1er février en conseil des ministres (source : La Dépêche, 2 février 2023). Le décret de dissolution, diffusé sur Twitter par le ministre de l'intérieur, indique que « sous couvert de son objet social de lutte contre les "lobbies", les "trusts" et les "sociétés occultes", [cette association], diffuse en réalité des messages radicaux et antirépublicains invitant à la révolte, […] propage également une idéologie antisémite et homophobe [et] soutient des thèses complotistes qui pour certaines tendent à justifier les attentats terroristes, n’hésitant pas à les qualifier de "faits divers", et à minimiser la responsabilité de leur auteur au nom du blasphème ».

FRANCIS LALANNE. Lors d’un passage sur la chaîne CNews, Francis Lalanne a annoncé qu’il allait mettre un terme à sa carrière et que son « dernier spectacle », intitulé « La cage aux fous », serait un duo avec son « ami » Dieudonné M’Bala M’Bala (source : CNews, 2 février 2023).

DÉCOLONIAUX. Dans son dernier ouvrage, Beaufs et barbares. Le pari du nous (éd. La Fabrique), Houria Bouteldja rend hommage à Alain Soral et puise chez lui l'idée d'une alliance entre les « petits Blancs » et le « prolétariat indigène » : « Il faut reconnaître à Alain Soral le ­mérite d’avoir su toucher simultanément les âmes de deux groupes aux intérêts contradictoires et d’avoir envisagé avant tout le monde une politique des beaufs et des barbares », écrit la cofondatrice du Mouvement des indigènes de la République (source : Charlie Hebdo, 1er février 2023).

BARJOLS.  Au procès des Barjols, un groupe d’ultradroite dont les membres envisageaient, pour trois d’entre eux, de tuer le président de la République, pour les autres de préparer un coup d’État ou de faire exploser des mosquées, défilent depuis le 17 janvier treize personnages complotistes au racisme épais, qui échafaudaient vaguement des projets terroristes fumeux. Julien Compagnon est ainsi certain que « le président de la République participe à des scènes satanistes, parce qu’il est possédé » et que la Covid-19 est « une maladie inventée pour régler [sic] la population mondiale » (source : Le Monde, 2 février 2023).

ALAIN HOUPERT. Depuis le début de la crise sanitaire, le sénateur et médecin Alain Houpert (Les Républicains) relativise la gravité de la pandémie de Covid-19 tout en fustigeant les mesures gouvernementales... pour le plus grand bonheur de la complosphère. Désormais, il n’hésite plus à partager des contenus émanant de l'influenceur complotiste Silvano Trotta [archive 1 ; archive 2].

DÉSINFORMATION CLIMATIQUE. De plus en plus de climatosceptiques sur les réseaux sociaux ? Serge Zaka, agroclimatologue héraultais qui vulgarise son expertise sur le changement climatique sur Twitter constate une recrudescence des insultes et du complotisme (source : Le Midi Libre, 27 janvier 2023).

CF2R. L’équipe de « Vrai ou Fake » s’est penchée sur le think tank français CF2R, aux positions pro-russes et dont les membres interviennent régulièrement dans les médias. Son directeur Éric Denécé explique ainsi par exemple douter de la responsabilité russe dans les massacres de Boutcha en Ukraine. À noter que l’essayiste Jacques Baud, ancien officier des services de renseignement suisses et familier du conspirationnisme géopolitique, contribue également à CF2R (source : Julien Pain/Twitter, 4 février 2023).

ANTISÉMITISME. Dans le contexte de la guerre contre l’Ukraine, les médias pro-Kremlin ont régulièrement diffusé des messages antisémites. Une grande partie de cette propagande vient des cercles nationalistes conservateurs et religieux russes et a été largement tolérée par les autorités russes. EUvsDisinfo – site dépendant du service diplomatique de l’Union européenne et visant à contrer les campagnes de désinformation – a recueilli de nombreux exemples de messages de désinformation antisémite pro-Kremlin, dont certains provenaient de la télévision d’État russe (source : EUvsDisinfo, 27 janvier 2023).

BURKINA FASO. Devenu le principal artisan de l’expansion russe, Wagner, le groupe de mercenaires dirigé par Evgueni Prigojine soutient des régimes autoritaires inquiets pour leur survie politique, tout en développant une logique de prédation visant à exploiter les ressources locales. Au Burkina Faso, cette milice travaille l’opinion publique avec un dessin animé diffusé sur les réseaux sociaux depuis début janvier. On y voit les chefs des juntes malienne et burkinabée épaulés par des mercenaires de Wagner, décimant des « soldats de Macron », représentés sous forme de zombies (source : Le Monde, 28 janvier 2023).

CHAT GPT. Que va changer Chat GPT en matière de désinformation ? Le plus probable, selon Rudy Reichstadt, est que l'intelligence artificielle produise des effets contradictoires, « réhabilitant d’un côté le statut de la source, aggravant de l’autre notre tendance à ne tenir pour vrai que ce qui conforte nos opinions » (source : Franc-Tireur, 1er février 2023).

LES DÉCONSPIRATEURS. Dans le 32e épisode de l’émission, Tristan Mendès France, Rudy Reichstadt et David Medioni ont reçu Nathan Peiffer-Smadja, infectiologue à l'hôpital Bichat à Paris (AP-HP). Au sommaire de ce nouvel épisode : ChatGPT, la théorie du complot sur JFK, les images de l'agression de Paul Pelosi, le sommet de Davos, une vidéo de Project Veritas, le remdésivir, l’hydroxychloroquine, Christian Perronne, Elon Musk, les Assises nationales contre le négationnisme le 8 février 2023 à Paris (source : Conspiracy Watch, 31 janvier 2023).

https://youtu.be/pI_O0kiuuZg

Cet article est en accès libre.
Pour qu’il le reste, Conspiracy Watch a besoin de vous.
Je suis d'accord, je fais un don
je continue ma lecture

INSECTES. Alors que la Commission européenne vient d'autoriser la commercialisation de nouveaux insectes à des fins alimentaires en Europe (c'est le cas depuis des décennies avec la cochenille, qu'on retrouve dans le colorant E120), la rumeur bruisse sur les réseaux sociaux que les consommateurs européens pourraient être amenés à manger des insectes sans le savoir (voir ici, là et encore là). Le sénateur Les Républicains Laurent Duplomb a même interpellé le Gouvernement en ces termes : « Monsieur le ministre, comment en sommes-nous arrivés là ? À devoir consommer des grillons de la même famille que les sauterelles ou les criquets alors que la France est le pays de la gastronomie et des terroirs ? ». En réalité, la Commission européenne confirme que les produits à base d'insectes seront clairement étiquetés, comme c'est déjà le cas pour les œufs, le lait ou encore les mollusques. En effet, ils peuvent être problématiques pour ceux qui sont allergiques aux crustacés, végétariens, ou qui suivent des prescriptions religieuses. En tout état de cause, selon la journaliste Emmanuelle Ducros, cela « restera un marché de niche [...], d’autant que ce sont des produits extrêmement chers, et pas des substituts peu coûteux à d’autres ingrédients » (source : L'Opinion, 25 janvier 2023 ; France Info, 2 février 2023).

DOSSIER. Le dernier hors-série de Charlie Hebdo (février-mars 2023) est entièrement consacré au complotisme. Avec notamment des textes de Jean-Yves Camus, Laure Daussy, Lorraine Redaud, Riss ou encore Ava Roussel.

MALARIA BUSINESS. Le film « Malaria Business », réalisé par Bernard Crutzen (l'auteur de « Ceci n'est pas un complot »), est sorti en 2017. Il préconise le recours à de simples tisanes comme remède efficace au paludisme. Mais le monde scientifique comme les autorités de santé feraient de la résistance, privilégiant les intérêts de l’industrie pharmaceutique aux dépens de la santé des populations affectées. Le film avait été largement salué et diffusé. Il avait fait, il y a cinq ans, l’objet d’une critique approfondie. Son auteur, le blogueur anticonspirationniste « Grompf », en propose une version actualisée (source : Ceci n’est pas un docu (blog), 21 janvier 2023).

DISSOLUTION. Animée par l'activiste complotiste Abdel Zahiri, l'association « Les Alerteurs » (qui avait pris la suite du groupuscule RED Family) a été dissoute le 1er février en conseil des ministres (source : La Dépêche, 2 février 2023). Le décret de dissolution, diffusé sur Twitter par le ministre de l'intérieur, indique que « sous couvert de son objet social de lutte contre les "lobbies", les "trusts" et les "sociétés occultes", [cette association], diffuse en réalité des messages radicaux et antirépublicains invitant à la révolte, […] propage également une idéologie antisémite et homophobe [et] soutient des thèses complotistes qui pour certaines tendent à justifier les attentats terroristes, n’hésitant pas à les qualifier de "faits divers", et à minimiser la responsabilité de leur auteur au nom du blasphème ».

FRANCIS LALANNE. Lors d’un passage sur la chaîne CNews, Francis Lalanne a annoncé qu’il allait mettre un terme à sa carrière et que son « dernier spectacle », intitulé « La cage aux fous », serait un duo avec son « ami » Dieudonné M’Bala M’Bala (source : CNews, 2 février 2023).

DÉCOLONIAUX. Dans son dernier ouvrage, Beaufs et barbares. Le pari du nous (éd. La Fabrique), Houria Bouteldja rend hommage à Alain Soral et puise chez lui l'idée d'une alliance entre les « petits Blancs » et le « prolétariat indigène » : « Il faut reconnaître à Alain Soral le ­mérite d’avoir su toucher simultanément les âmes de deux groupes aux intérêts contradictoires et d’avoir envisagé avant tout le monde une politique des beaufs et des barbares », écrit la cofondatrice du Mouvement des indigènes de la République (source : Charlie Hebdo, 1er février 2023).

BARJOLS.  Au procès des Barjols, un groupe d’ultradroite dont les membres envisageaient, pour trois d’entre eux, de tuer le président de la République, pour les autres de préparer un coup d’État ou de faire exploser des mosquées, défilent depuis le 17 janvier treize personnages complotistes au racisme épais, qui échafaudaient vaguement des projets terroristes fumeux. Julien Compagnon est ainsi certain que « le président de la République participe à des scènes satanistes, parce qu’il est possédé » et que la Covid-19 est « une maladie inventée pour régler [sic] la population mondiale » (source : Le Monde, 2 février 2023).

ALAIN HOUPERT. Depuis le début de la crise sanitaire, le sénateur et médecin Alain Houpert (Les Républicains) relativise la gravité de la pandémie de Covid-19 tout en fustigeant les mesures gouvernementales... pour le plus grand bonheur de la complosphère. Désormais, il n’hésite plus à partager des contenus émanant de l'influenceur complotiste Silvano Trotta [archive 1 ; archive 2].

DÉSINFORMATION CLIMATIQUE. De plus en plus de climatosceptiques sur les réseaux sociaux ? Serge Zaka, agroclimatologue héraultais qui vulgarise son expertise sur le changement climatique sur Twitter constate une recrudescence des insultes et du complotisme (source : Le Midi Libre, 27 janvier 2023).

CF2R. L’équipe de « Vrai ou Fake » s’est penchée sur le think tank français CF2R, aux positions pro-russes et dont les membres interviennent régulièrement dans les médias. Son directeur Éric Denécé explique ainsi par exemple douter de la responsabilité russe dans les massacres de Boutcha en Ukraine. À noter que l’essayiste Jacques Baud, ancien officier des services de renseignement suisses et familier du conspirationnisme géopolitique, contribue également à CF2R (source : Julien Pain/Twitter, 4 février 2023).

ANTISÉMITISME. Dans le contexte de la guerre contre l’Ukraine, les médias pro-Kremlin ont régulièrement diffusé des messages antisémites. Une grande partie de cette propagande vient des cercles nationalistes conservateurs et religieux russes et a été largement tolérée par les autorités russes. EUvsDisinfo – site dépendant du service diplomatique de l’Union européenne et visant à contrer les campagnes de désinformation – a recueilli de nombreux exemples de messages de désinformation antisémite pro-Kremlin, dont certains provenaient de la télévision d’État russe (source : EUvsDisinfo, 27 janvier 2023).

BURKINA FASO. Devenu le principal artisan de l’expansion russe, Wagner, le groupe de mercenaires dirigé par Evgueni Prigojine soutient des régimes autoritaires inquiets pour leur survie politique, tout en développant une logique de prédation visant à exploiter les ressources locales. Au Burkina Faso, cette milice travaille l’opinion publique avec un dessin animé diffusé sur les réseaux sociaux depuis début janvier. On y voit les chefs des juntes malienne et burkinabée épaulés par des mercenaires de Wagner, décimant des « soldats de Macron », représentés sous forme de zombies (source : Le Monde, 28 janvier 2023).

CHAT GPT. Que va changer Chat GPT en matière de désinformation ? Le plus probable, selon Rudy Reichstadt, est que l'intelligence artificielle produise des effets contradictoires, « réhabilitant d’un côté le statut de la source, aggravant de l’autre notre tendance à ne tenir pour vrai que ce qui conforte nos opinions » (source : Franc-Tireur, 1er février 2023).

LES DÉCONSPIRATEURS. Dans le 32e épisode de l’émission, Tristan Mendès France, Rudy Reichstadt et David Medioni ont reçu Nathan Peiffer-Smadja, infectiologue à l'hôpital Bichat à Paris (AP-HP). Au sommaire de ce nouvel épisode : ChatGPT, la théorie du complot sur JFK, les images de l'agression de Paul Pelosi, le sommet de Davos, une vidéo de Project Veritas, le remdésivir, l’hydroxychloroquine, Christian Perronne, Elon Musk, les Assises nationales contre le négationnisme le 8 février 2023 à Paris (source : Conspiracy Watch, 31 janvier 2023).

https://youtu.be/pI_O0kiuuZg

Inscrivez-vous Ă  notre newsletter 

Depuis seize ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
Ă  propos de l'auteur
[show_profile_image]
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2024 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross