[LU SUR LE WEB] Les multiples outrances de cette personnalité d’extrême droite stupéfiaient jusqu’à certains amis, et mettaient la radio en danger, ont jugé ses administrateurs.

Fin de cavale pour Henry de LesquenOn avait relaté ici les péripéties de cette personnalité d’extrême droite : président de l’emblématique Radio Courtoisie, l’antenne «libre du pays réel et de la francophonie», l’homme s’était embarqué ces dernières années dans une dérive verbale qui stupéfiait jusqu’à certains antisémites endurcis. Dénonciation de la «religion de la Shoah», appels à un «racisme positif», dissertations sur les vertus comparées des «races congoïdes et caucasoïdes»… Sur les réseaux sociaux ou sur YouTube, Lesquen multipliait les outrances, jusqu’à écoper en janvier dernier d’une amende de 16 000 euros pour «provocation à la haine et contestation de crime contre l’humanité». […]

Lire la suite sur le blog de Libération « L’œil sur le Front ».