En promo pour son livre, le président du Mouvement pour la France écume les plateaux avec ses théories les plus folles sur l’islam. Et notamment une future «partition du territoire», qui serait admise par une partie de la classe politique, dont Hollande et Valls… Décryptage de ses «preuves».

Intox
On l’a entendu sur des médias de la fachosphère, Boulevard Voltaire ou TV Liberté. Une pub pour son livre apparaît plein écran dès qu’on se connecte à Fdesouche. Normal. Mais il a aussi pris le micro sur LCI, Europe 1, RTL… Ces dernières semaines, Philippe de Villiers a écumé les médias pour la promotion de l’ouvrage Les cloches sonneront-elles encore demain ?, best-seller catastrophiste sur la menace de l’islam (évidemment «incompatible avec la République»), qui préconise une remigration d’une partie des immigrés vers leur pays d’origine, sur fond d’analyses parfois délirantes. Désintox est déjà revenu récemment sur un des aspects du discours de Villiers, consistant à fantasmer un «plan secret des élites» visant la submersion migratoire de la France… à partir d’un rapport de l’ONU datant d’il y a quinze ans, parfaitement public. Même Martial Bild, ex-cadre du FN et patron de Liberté TV (la chaîne de la «réinformation»), s’est senti obligé lors d’une interview mi-octobre de suggérer à Villiers qu’il frisait le complotisme. «Est-ce crédible ?» Mais Villiers est reparti de plus belle. Oui, il y a une «conjuration». (…)

Lire la suite sur le site de Libération.

Voir aussi :
* Philippe de Villiers et son complot imaginaire pour envahir la France