Syrie : une attaque chimique « mise en scène » ? Pourquoi ça ne tient pas

La théorie d’un complot « franco-britannico-américain » contre la Russie et le régime de Bachar el-Assad est-elle la plus à même d’expliquer ce qu’il s’est passé le 7 avril dernier dans la partie Est de la Ghouta ? C’est ce que le Kremlin et son allié syrien aimeraient faire croire. Problème : il n’existe pas la moindre preuve d’une « mise en scène » d’une fausse attaque chimique à Douma.