Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme

Sur le Net, l’info "dissidente" et "subversive" devient vecteur d’antisémitisme

La loi Gayssot entendait punir la négation de la réalité matérielle de la Shoah. Cet antisémitisme-là est désormais dépassé. Désormais, être antijuif sur le Net passe par le conspirationnisme et l’antisionisme radical. L’extrême-droite n’en a plus l’exclusivité.

L’impact de l’antisémitisme sur Internet peut s’évaluer par les statistiques. Il faut alors regarder leur place dans le classement des sites français le plus fiable, celui d’alexa.com, qui mesure leur fréquentation. On voit alors, sans surprise, que c’est le complotisme dans sa version soralo-dieudonniste qui fait le plus recette. Les sites « spécialisés » les plus consultés sont "quenelplus" et "Egalité et Réconciliation", respectivement classés au 318e et 348e rang des 500 sites français. Certains en déduiront que ces sites sont confidentiels. Erreur : ils sont davantage regardés que celui de France-Inter, des Inrockuptibles, que Slate et Mediapart. La troisième personnalité la plus en vue du milieu complotiste, Thierry Meyssan, affirme que le site du Réseau Voltaire qu’il dirige, recevait en 2011 plus de 700.000 visiteurs uniques chaque mois, ce qui est considérable.

Pour ce qui concerne les vidéos, nous avons fait un test : nous avons regardé la liste des 60 les plus vues sur You Tube le 1er mars. En 43e position arrive un « reportage » d’Apocalypse France (un site « dieudo-conspi-antisioniste ») visant à démontrer que l’attentat contre Charlie Hebdo est une action sous faux drapeau et en 60e position, une déclaration de Tariq Ramadan, présentée sur la chaîne « Partie de la vérité », sur le même sujet et dans la même optique. Sur You Tube toujours, certaines vidéos de Dieudonné totalisent plus de 1 million de vues et Alain Soral, qui a atteint le même niveau sur l’affaire Charlie, attire en général entre 100.000 et 150.000 regards. Cela laisse très loin derrière les petites célébrités de l’ultra-droite antisémite : Florian Rouanet et Hervé Ryssen, proches de l’œuvre française ; Boris Le Lay animateur du site Breizh Atao ou Daniel Conversano, qui dit incarner « le fascisme à l’état brut ». (...)

Lire la suite sur le site d'Actualité Juive Hebdo.

Depuis quinze ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
à propos de l'auteur
[show_profile_image]
Jean-Yves Camus
Essayiste et politologue, spécialiste de l'extrême droite, Jean-Yves Camus est chercheur associé à l'Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS) depuis 2006, et directeur depuis 2014 de l'Observatoire des radicalités politiques de la Fondation Jean-Jaurès.
TOUS LES ARTICLES DE Jean-Yves Camus
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2022 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross