Mercredi 12 décembre après-midi, au lendemain de l’attentat de Strasbourg, le député du Bas-Rhin Bruno Studer (LREM), a fustigé à l’Assemblée nationale « ceux qui crient au complot d’Etat » :

« Mesdames et messieurs, dans ce moment tragique où je veux croire à l’union et au rassemblement, j’exprime notre honte et notre colère face à ceux qui crient au complot d’État et qui voudraient que ce soit la République qui ait organisé cet attentat. Ceux-là, dans le confort indécent de leur anonymat sur les réseaux sociaux, derrière un écran de smartphone ou derrière un clavier d’ordinateur, nous devons le dire, ceux-là font preuve d’indignité ».