C’est le résultat d’un sondage Sofres-Logica réalisé pour nouvelobs.com (1) les 9 et 10 septembre 2008.

11 % des sondés croient à la théorie du complot, estimant que ce sont les Américains qui les ont organisés. Cette croyance est davantage prégnante chez les 15-24 ans – 20 % – ou chez les sympathisants d’extrême gauche – 17%.

17 % disent ne pas savoir, douter entre les deux réponses (24% des plus de 65 ans et 30% des sans préférence partisane).

Pour 72 % des Français, les attentats ont été commis par Al Qaïda.

Les résultats de ce sondage d’opinion sont à rapprocher d’une autre étude menée cet été par l’université du Maryland dans 17 pays pour WorldPublicOpinion.org. Il ressort de cette enquête que seules 46 % des personnes interrogées considèrent qu’Al-Qaida est responsable des attentats du 11-Septembre. 15 % accusent le gouvernement américain, 7 % évoquent Israël et 7 % d’autres intervenants.

Notes :
(1) L’enquête a été faite par téléphone auprès d’un échantillon national de 1.000 personnes, représentatif de l’ensemble de la population française âgée de 15 ans et plus (méthode des quotas – sexe, âge, profession du chef de ménage PCS – et stratification par région et catégorie d’agglomération).

Sources : Nouvel Obs.com et 20Minutes.fr.

ERRATUM (14/09/2008) :
Quelques précisions sur l’étude menée par l’université du Maryland (voir le tableau ci-dessous) :

  • 16 063 personnes dans 17 pays ont été interrogées à propos du responsable des attentats du 11 septembre.
  • Dans neuf pays seulement une majorité des sondés pensent qu’al-Qaïda est à l’origine des attaques.
  • Ceux qui croient le plus à la "version officielle" sont les Kenyans (à 77 %) et les Nigérians (71 %).
  • Seuls 32 % des Chinois pensent que Ben Laden est derrière les attaques du 11 septembre.
  • 64 % des Allemands interrogés, 63 % des Français, 57 % des Britanniques et 56 % des Italiens penchent pour la culpabilité du réseau terroriste.
  • Mais 23 % des Allemands voient la main du gouvernement américain derrière les attaques. Ils sont 15 % des Italiens, 8 % des Français et 5 % des Britanniques à penser ainsi.
  • Au Moyen Orient, 43 % des Egyptiens, 31 % des Jordaniens et 19 % des Palestiniens incriminent Israël.
  • En moyenne, 46 % seulement des personnes interrogées citent al-Qaïda, 15 % le gouvernement américain, 7 % mettent en cause l’Etat hébreu et 7 % parlent d’un autre commanditaire. 25 % des sondés ont dit n’avoir aucune idée de qui est derrière le 11 septembre.
Sondage : 1 jeune Français sur 5 croit à la théorie du complot