Lady Di
Le juge dirigeant l’enquête judiciaire sur la mort de Diana et Dodi Al-Fayed a affirmé lundi qu’« aucun élément » n’étayait la théorie du complot défendu par le père de Dodi, alors que les jurés s’apprêtent à se retirer pour rendre leur verdict sur les causes de la mort du couple. « Il n’y a aucun élément montrant que le duc d’Edimbourg (mari de la reine Elizabeth, ndlr) a ordonné l’exécution de Diana, ou que les services secrets ou toute autre agence gouvernementale l’ait organisée », a affirmé le juge Scott Baker en présentant ses conclusions après six mois d’audiences publiques à la Haute Cour de Londres. « Il n’existe aucun début de preuve soutenant les allégations de Mohamed Al-Fayed », père de Dodi, a-t-il ajouté. Les théories du complot avancées par le milliardaire égyptien sont « si manifestement infondées » que même ses avocats ont renoncé à les défendre, a-t-il poursuivi. M. Al-Fayed soutient que le couple a été tué dans le cadre d’un complot ourdi par le prince Philip et mis en oeuvre par les services secrets britanniques, pour éviter que Diana, mère d’un futur roi d’Angleterre, n’épouse un musulman. Il affirme également que Diana était enceinte de son fils. (Source : dépêche AFP du 31 mars 2008).

Kemi Seba/Tribu Ka
Kemi Seba, de son vrai nom Stellio Capochichi, a été condamné mardi par le tribunal correctionnel de Paris à six mois de prison dont quatre avec sursis pour avoir reconstitué le groupuscule noir ultra-radical et antisémite Tribu Ka qui avait été dissous en 2006. (Source : dépêche AFP du 1er avril 2008).

Fitna/Geert Wilders
« Le clip de Wilders ne méritait ni la publicité du gouvernement néérlandais (à force de vouloir l’empêcher de sortir), ni l’émotion feinte de certains pays islamiques pratiquant la censure envers le religieux mais l’incitation à la haine raciste à longueur de journées. Il ne méritait pas non plus d’être censuré par un diffuseur sur internet. Fitna est un clip émotionnel, qui fait appel à l’instinct et non à la réflexion. Il a donc bien sa place sur internet, où l’on trouve déjà des milliers de clips de ce genre, réalisé par des djihadistes ou des paranoïques nous expliquant que le 11 septembre est un complot américain. Bizarrement, d’ailleurs, les sites de partage de vidéo en ligne comme Dailymotion rangent le film de Wilders dans la catégorie « inapproprié » (il faut vous enregistrer pour le voir), alors que les films complotistes sur le 11 septembre sont en libre accès. Pourtant, ces films-là contiennent des informations erronées et des manipulations qui peuvent vraiment induire un internaute en erreur. Alors que le film de Wilders, malheureusement, n’a même pas eu besoin de recourir à ce type de stratagème » (source : « Que penser de "Fitna", le film de Wilders ? », par Caroline Fourest, ProChoix, 1er avril 2008).