Figure influente de la complosphère francophone, l’enseignant et blogueur Etienne Chouard, qui s’illustre depuis plus de dix ans par des propos conspirationnistes concernant aussi bien les attentats terroristes que le « sionisme » ou « les médias », est au cœur d’une polémique secouant les rangs des Insoumis.

Le groupe La France insoumise (LFI) à l’Assemblée nationale a annoncé hier, mardi 18 décembre 2018, lors d’une conférence de presse, sa proposition de loi visant à introduire dans la Constitution le référendum d’initiative citoyenne (RIC). François Ruffin, député de la Somme et rédacteur en chef du journal Fakir, a salué en Etienne Chouard un homme « de conviction » :

« Le référendum d’initiative citoyenne a fleuri. Oh, il n’a pas fleuri par hasard. Il a fleuri parce que des hommes de conviction – nommons-les : Etienne Chouard et ses amis – ont semé, ont arrosé, depuis des années. Depuis le Traité constitutionnel européen de 2005 […], depuis la trahison du peuple par les députés, par les sénateurs, par le président, depuis qu’il est évident, depuis qu’il est transparent que le peuple ne saurait plus avoir confiance dans ses représentants. »

Ruffin rend hommage à "Chouard et ses amis".

Ruffin rend hommage à "Chouard et ses amis". Les "amis de Chouard", les soral, dieudonné et meyssan, tous fascistes antisémites accomplis peuvent remercier le député François Ruffin. Ils n'en demandaient certainement pas tant!Le M5S à la française est bien #EnMarche !

Gepostet von Debunkers des rumeurs/hoax d'extrême droite am Dienstag, 18. Dezember 2018

 

La réaction d’Etienne Chouard ne s’est pas faite attendre :

« De mon point de vue, le message de François est (très) émouvant. Merci, pour tous les gv [« gentils virus », les partisans de Chouard – ndlr] du monde. »

La députée LFI Clémentine Autain s’est quant à elle désolidarisée de François Ruffin :

« Je suis évidemment en phase avec la proposition pour le RIC mais j’avoue, je n’aurais pas pris en modèle Etienne Chouard. Mais sans doute suis-je trop sensible aux dérives rouge/brun… »

En septembre 2013, dans un texte en forme de réponse aux accusations provenant de groupes antifascistes sur ses compromissions supposées avec l’extrême droite, François Ruffin revenait sur ses rencontres avec Etienne Chouard, finissant par le qualifier d’« homme de bonne foi » :

« J’ignore ce que va donner, politiquement, tout ce baratin, s’il va rompre avec ces machins de Soral et de complots. Je crains que non. Je sais, en revanche, qu’au fil de ces trois jours, j’ai mesuré le fossé qui, politiquement, nous sépare. Mais aussi que, personnellement, je me sens davantage son “ami”, un peu, pas trop mais un peu, après ces échanges. »

En janvier 2014, Martine Billard, qui co-présidait le Parti de Gauche avec Jean-Luc Mélenchon, avait personnellement mis en cause Etienne Chouard du fait de sa proximité avec le polémiste antisémite Alain Soral. Quelques mois plus tôt, le réalisateur franco-grec Yannis Youlountas avait consacré un long texte à « l’imposture Chouard » et, en novembre 2012, les cinémas Utopia et le Front de Gauche avaient décidé d’annuler la venue de Chouard à une projection en raison de sa complaisance avec le site de Soral, Egalité & Réconciliation (E&R), « animé par des fascistes notoires ».

Lire, sur Conspiracy WatchEtienne Chouard chez les Amis du Monde diplo : la descente aux enfers (14/09/2011)

Sur Twitter, François Ruffin a justifié ce 19 décembre dans l’après-midi l’hommage rendu à Etienne Chouard :

« J’ai cité Chouard dans mon discours sur le RIC hier. Parce que, objectivement, quel nom revient sur les ronds-points : le sien. Parce que, avec honnêteté, il faut dire que sur ce RIC, avec foi, il a battu la campagne et les estrades depuis une décennie. Ce qui n’ôte rien à nos désaccords, déjà signalés avec force, avec clarté, il y a plusieurs années. Depuis, Chouard a mis fin à ses étranges liens. Alors, doit-on éternellement traiter les hommes en pestiférés ? Tel n’est pas [mon] choix. »

Etienne Chouard a-t-il vraiment « mis fin à ses étranges liens » ? Rien n’est moins sûr.

Non seulement le blogueur n’est jamais revenu sur les multiples théories du complot qu’il a pu diffuser publiquement sur son blog ou dans des interviews mais, le 6 août 2018, « Le Média pour tous », la chaîne YouTube récemment lancée par l’ancien collaborateur d’Alain Soral, Vincent Lapierre, mettait en ligne un entretien de 14 minutes avec lui. Le 8 décembre dernier, Etienne Chouard, qui a pris fait et cause pour les Gilets jaunes, assurait une conférence aux côtés notamment de Maxime Nicolle, figure emblématique du mouvement… et complotiste assumé.

Chouard n’a, du reste, jamais pris ses distances avec la nébuleuse antisémite gravitant autour d’Alain Soral et d’E&R. Il n’a jamais non plus réellement désavoué Alain Soral, pourtant condamné de nombreuses fois pour incitation à la haine raciale : après avoir annoncé, le 28 novembre 2014, en pleine tempête médiatique, qu’il supprimait le lien de son site vers E&R, il prit le lendemain la décision de le rétablir, expliquant qu’il considérait E&R « comme un portail utile pour comprendre et résister à certains abus de pouvoir terribles, même s’il est évidemment très critiquable par certains côtés (comme tout le monde) ». Co-auteur de Le Système Soral (Calmann-Lévy, 2015), Mathieu Molard a rappelé sur Twitter qu’« en sous-main, E&R a participé à l’organisation de conférences de Chouard (au moins dans le sud). Certains “gentils virus” (l’asso de soutien à Chouard) ont d’ailleurs leur carte à E&R ».

En septembre 2018, suite à la publication sur Conspiracy Watch d’un texte critiquant son approche complotiste des questions monétaires, Etienne Chouard avait qualifié notre site de « néoconservateur américain très proche de l’extrême droite US » (sic). Quatre ans plus tôt, il déclarait dans L’Express que Soral était « à gauche » et « un résistant ». CQFD !

 

Voir aussi :

 

(Mise à jour du 22/12/2018 : 1/ changement de formulation : « Il n’est jamais non plus revenu sur ses propos élogieux concernant Alain Soral » remplacé par « Il n’a jamais non plus réellement désavoué Alain Soral » ; 2/ ajout de précisions sur les tergiversations d’Etienne Chouard à l’égard d’E&R.)