Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme

Le terme de « réinformation » est apparu au début des années 2000. A l'initiative, au travers de sa fondation, Polémia, d'un Dictionnaire de la réinformation (2010) se présentant comme un « lexique de la dissidence », l'idéologue d'extrême droite Jean-Yves Le Gallou en est l'un des plus importants propagateurs. « Le politiquement correct, explique-t-ils'impose au monde politique, administratif et intellectuel à travers les médias traditionnels. Le principe de la réinformation c'est donc de donner des informations et des points de vues alternatifs face à cette censure. L'expression "Grand Remplacement", par exemple, est entrée dans le vocabulaire courant grâce aux médias alternatifs ».

 

(Dernière mise à jour : 22/11/2019)

Depuis quinze ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2022 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross