Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
Amandine Roy (capture d'écran YouTube, 21/10/2022).

Amandine Roy (1974 -) de son vrai nom Delphine Jégousse est une youtubeuse complotiste qui se présente comme « médium ».

La quadragénaire anime quasi-quotidiennement des vidéos en live depuis son domicile angevin via son site mediumnisation.org présenté comme un « Média alternatif ». Dans ses nombreuses vidéos, elle alterne entre considérations médiumniques et saillies complotistes, rappelant à l'occasion qu'elle ne fait que relayer des pensés qui lui sont « révélées » par « l'au-delà ». Ses principales attaques se portent contre le Gouvernement, Emmanuel Macron, les réseaux pédo-criminels, Volodymyr Zelensky et ses « Ukronazis », les vaccins contre la Covid, « Big Pharma », etc. Les vidéos sont ensuite partagées sur ses réseaux sociaux dont sa chaîne YouTube aux 27 700 abonnés et son compte Twitter (9 200 abonnés environ). Elle possède également plusieurs sites internet de type blog sur lesquels elle relaie le même type de contenus.

Elle s'est rendue célèbre dans la complosphère en septembre 2021 pour le rôle central qu'elle a joué dans la pseudo-« affaire Jean-Michel Trogneux », en relayant et en appuyant allègrement l'infox lancée par Natacha Rey selon laquelle Brigitte Macron serait en réalité un homme transgenre. Une attitude qui lui a valu d'être condamnée pour diffamation le 14 février 2023.

Selon elle, l'animateur de télévision Michel Drucker protège des pédophiles.

Dans l'édition 883 de sa « Médiumnisation » d'avril 2022 consacrée notamment aux liens entre l'Élysée et la société américaine BlackRock, elle s'appuie notamment sur The Epoch Times. Elle estime que ceux qui se sont fait vacciner contre le Covid sont « allés se faire empoisonner », dénonce « la manipulation mafieuse des lois de la France pour nous asservir et nous imposer leur poison ». Elle affirme aussi que les mesures sanitaires prises par le gouvernement sont « le parfait marteau-piqueur dictatorial auquel même Hitler n'a pas osé rêver. Macron, aux ordres de BlackRock, est en train de nous l'organiser » dans le but « d'en finir avec la démocratie en France. » Sur un autre registre, elle évoque « toutes les conséquences que risque la France » en s'engageant aux côtés des Ukrainiens face à l'invasion russe, croyant savoir que le président Macron « non seulement ne les craint pas mais il les souhaite. C'est orchestré. »

Le 21 octobre 2022, elle diffuse sur sa chaîne YouTube une vidéo dans laquelle elle aborde le meurtre de la petite Lola. Elle prétend être entrée en contact avec la fillette après sa mort et détenir des révélations sur des réseaux pédo-satanistes qui pourraient se cacher derrière le drame.

Dans un live vidéo du 23 novembre 2022, elle affirme que les données scientifiques de l'OMS « en fait sont pipées depuis plusieurs années » dans le but d'« arranger les lobbies des médicaments pour que ces machins continuent de s'en prendre pleins les fouilles pendant qu'ils nous empoisonnent et qu'ils nous tuent ». Dans la même vidéo, elle pointe du doigt un false flag à propos des massacres commis par l'armée russe en Ukraine, affirmant que « les charniers de Marioupol ont été remplis allégrement par les Nazis de Zelensky ».

En décembre 2022, quelques jours après la défaite de l'équipe de France en finale de la coupe du monde de football au Qatar, Amandine Roy publie une vidéo intitulée « Ce que le Qatar ordonne à ses serviteurs européens et français » dans laquelle elle avance que le président Macron, qu'elle qualifie de « machin empoudré » (allusion à une prétendue consommation de cocaïne), serait « la péripatéticienne de son pédophile de Brigitte », condamnant au passage un gouvernement de « pédophiles qui détruisent la France depuis cinq ans ». Dénonçant « la fausse guerre en Ukraine », elle croit avoir compris que « le Qatar fait partie du montage d'escroquerie internationale de la fausse pénurie de l'énergie et du prix exorbitant qu'en France Macron nous a organisé pour foutre les familles en l'air. »

Amandine Roy n'hésite pas à se faire le relais de certaines figures influentes de la complosphère covido-sceptique parmi lesquelles Christian Perronne [archive], Carlo Alberto Brusa [archive] et l'activiste anti-pédocriminalité Morad El Hattab [archive].

En février 2023, pour le lancement de sa nouvelle émission « La médium questionne », elle reçoit Francis Lalanne, qui revient notamment sur l'organisation de son spectacle commun avec Dieudonné.

Son site a été signalé plusieurs fois à la plateforme PHAROS.

Jugée avec Natacha Rey du délit de diffamation au sujet de la rumeur visant Brigitte Macron, Amandine Roy est également poursuivie pour injure publique envers le président de la République. Il lui est reproché d’avoir diffusé sur son compte Twitter des caricatures d’Emmanuel Macron représenté en nazi et parfois aux côtés de Philippe Pétain.

 

(Dernière mise à jour le 15/02/2023)

Cet article est en accès libre.
Pour qu’il le reste, Conspiracy Watch a besoin de vous.
Je suis d'accord, je fais un don
je continue ma lecture
Amandine Roy (capture d'écran YouTube, 21/10/2022).

Amandine Roy (1974 -) de son vrai nom Delphine Jégousse est une youtubeuse complotiste qui se présente comme « médium ».

La quadragénaire anime quasi-quotidiennement des vidéos en live depuis son domicile angevin via son site mediumnisation.org présenté comme un « Média alternatif ». Dans ses nombreuses vidéos, elle alterne entre considérations médiumniques et saillies complotistes, rappelant à l'occasion qu'elle ne fait que relayer des pensés qui lui sont « révélées » par « l'au-delà ». Ses principales attaques se portent contre le Gouvernement, Emmanuel Macron, les réseaux pédo-criminels, Volodymyr Zelensky et ses « Ukronazis », les vaccins contre la Covid, « Big Pharma », etc. Les vidéos sont ensuite partagées sur ses réseaux sociaux dont sa chaîne YouTube aux 27 700 abonnés et son compte Twitter (9 200 abonnés environ). Elle possède également plusieurs sites internet de type blog sur lesquels elle relaie le même type de contenus.

Elle s'est rendue célèbre dans la complosphère en septembre 2021 pour le rôle central qu'elle a joué dans la pseudo-« affaire Jean-Michel Trogneux », en relayant et en appuyant allègrement l'infox lancée par Natacha Rey selon laquelle Brigitte Macron serait en réalité un homme transgenre. Une attitude qui lui a valu d'être condamnée pour diffamation le 14 février 2023.

Selon elle, l'animateur de télévision Michel Drucker protège des pédophiles.

Dans l'édition 883 de sa « Médiumnisation » d'avril 2022 consacrée notamment aux liens entre l'Élysée et la société américaine BlackRock, elle s'appuie notamment sur The Epoch Times. Elle estime que ceux qui se sont fait vacciner contre le Covid sont « allés se faire empoisonner », dénonce « la manipulation mafieuse des lois de la France pour nous asservir et nous imposer leur poison ». Elle affirme aussi que les mesures sanitaires prises par le gouvernement sont « le parfait marteau-piqueur dictatorial auquel même Hitler n'a pas osé rêver. Macron, aux ordres de BlackRock, est en train de nous l'organiser » dans le but « d'en finir avec la démocratie en France. » Sur un autre registre, elle évoque « toutes les conséquences que risque la France » en s'engageant aux côtés des Ukrainiens face à l'invasion russe, croyant savoir que le président Macron « non seulement ne les craint pas mais il les souhaite. C'est orchestré. »

Le 21 octobre 2022, elle diffuse sur sa chaîne YouTube une vidéo dans laquelle elle aborde le meurtre de la petite Lola. Elle prétend être entrée en contact avec la fillette après sa mort et détenir des révélations sur des réseaux pédo-satanistes qui pourraient se cacher derrière le drame.

Dans un live vidéo du 23 novembre 2022, elle affirme que les données scientifiques de l'OMS « en fait sont pipées depuis plusieurs années » dans le but d'« arranger les lobbies des médicaments pour que ces machins continuent de s'en prendre pleins les fouilles pendant qu'ils nous empoisonnent et qu'ils nous tuent ». Dans la même vidéo, elle pointe du doigt un false flag à propos des massacres commis par l'armée russe en Ukraine, affirmant que « les charniers de Marioupol ont été remplis allégrement par les Nazis de Zelensky ».

En décembre 2022, quelques jours après la défaite de l'équipe de France en finale de la coupe du monde de football au Qatar, Amandine Roy publie une vidéo intitulée « Ce que le Qatar ordonne à ses serviteurs européens et français » dans laquelle elle avance que le président Macron, qu'elle qualifie de « machin empoudré » (allusion à une prétendue consommation de cocaïne), serait « la péripatéticienne de son pédophile de Brigitte », condamnant au passage un gouvernement de « pédophiles qui détruisent la France depuis cinq ans ». Dénonçant « la fausse guerre en Ukraine », elle croit avoir compris que « le Qatar fait partie du montage d'escroquerie internationale de la fausse pénurie de l'énergie et du prix exorbitant qu'en France Macron nous a organisé pour foutre les familles en l'air. »

Amandine Roy n'hésite pas à se faire le relais de certaines figures influentes de la complosphère covido-sceptique parmi lesquelles Christian Perronne [archive], Carlo Alberto Brusa [archive] et l'activiste anti-pédocriminalité Morad El Hattab [archive].

En février 2023, pour le lancement de sa nouvelle émission « La médium questionne », elle reçoit Francis Lalanne, qui revient notamment sur l'organisation de son spectacle commun avec Dieudonné.

Son site a été signalé plusieurs fois à la plateforme PHAROS.

Jugée avec Natacha Rey du délit de diffamation au sujet de la rumeur visant Brigitte Macron, Amandine Roy est également poursuivie pour injure publique envers le président de la République. Il lui est reproché d’avoir diffusé sur son compte Twitter des caricatures d’Emmanuel Macron représenté en nazi et parfois aux côtés de Philippe Pétain.

 

(Dernière mise à jour le 15/02/2023)

Depuis seize ans, Conspiracy Watch contribue à sensibiliser aux dangers du complotisme en assurant un travail d’information et de veille critique sans équivalent. Pour pérenniser nos activités, le soutien de nos lecteurs est indispensable.  

Faire un don !
Partager :
Conspiracy Watch | l'Observatoire du conspirationnisme
© 2007-2024 Conspiracy Watch | Une réalisation de l'Observatoire du conspirationnisme (association loi de 1901) avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
cross