Les théoriciens du complot conspirent
Une étude de l’Université du Kent a montré que les théories du complot sont plus susceptibles d’être crues par des individus qui sont eux-mêmes disposés à comploter.

Dans un article publié dans le British Journal of Social Psychology, les Dr Karen Douglas et Robbie Sutton, deux chercheurs en psychologie, ont découvert que – en accord avec le processus psychologique qu’on appelle "la projection" – la perception d’un individu selon laquelle "je le ferais" informe sur sa perception d’"ils l’ont fait".

La recherche montre que le transfert des théories conspirationnistes est influencé par le désir personnel de conspirer, d’après les réponses de 250 étudiants anglais à 17 conspirations supposées connues, comme l’"assassinat" de la Princesse Diana et de John Kennedy, le "canular" du pied sur la Lune et l’orchestration des attaques du World Trade Center le 11 septembre 2001 par le gouvernement américain.

Lire la suite sur Charlatans.info.

Source : Charlatans.info, 4 mai 2011.